Ebola: 6388 morts sur 17 942 cas

La Sierra Leone a enregistré 397 nouveaux cas... (Photo: AP)

Agrandir

La Sierra Leone a enregistré 397 nouveaux cas la semaine dernière, trois fois plus que le Liberia et la Guinée réunis.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
Genève

Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'ouest s'élève à 6388 morts sur un total de 17 942 cas, a indiqué mercredi l'Organisation mondiale de la santé, alors que la maladie progresse au Sierra Leone.

Les cas ont été recensés par l'OMS dans huit pays au total au 7 décembre dernier, mais tous sauf 15 ont été enregistrés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

L'OMS avait fait état dans un précédent bilan lundi de 6345 morts sur 17 834 cas.

Sierra Leone

La Sierra Leone a enregistré 397 nouveaux cas la semaine dernière, trois fois plus que le Liberia et la Guinée réunis, selon l'organisation.

Ce pays compte désormais un total de 7897 cas de personnes contaminées, dont 1768 sont mortes, selon les derniers chiffres.

Un tiers des nouveaux cas - 133 - ont été enregistrés dans la capitale, Freetown, au coeur de la région de l'ouest du pays où un foyer de la maladie fait rage.

La Sierra Leone, qui est devenue il y a quelques jours, devant le Liberia, le pays le plus touché par l'épidémie, a enregistré 1319 nouveaux cas en trois semaines.

L'OMS qualifie la propagation d'Ebola de «persistante et intense» dans l'ensemble de ce pays, à l'exception du sud.

Liberia

Le Liberia, longtemps resté le pays le plus touché, a vu de son côté un ralentissement de la propagation du virus.

Au 3 décembre dernier, 7710 cas, dont 3177 ayant entraîné la mort, y avaient été recensés. Vingt-neuf nouveaux cas y ont été recensés durant les trois premiers jours de décembre, dont plus de la moitié dans la région de la capitale, Monrovia, contre 225 dans les trois semaines précédentes.

Guinée

En Guinée, où l'épidémie a commencé il y a presque un an, 2292 cas ont été enregistrés et 1428 morts au 7 décembre, selon le bilan de l'OMS.

Ce pays a enregistré 321 cas dans les trois semaines précédentes, dont 103 dans la dernière semaine.

L'OMS estime cependant que bien que le nombre de cas paraisse pratiquement stable, la propagation du virus a légèrement augmenté et s'est étendue d'un point de vue géographique.

Le nombre de régions affectées est passé de 9 au 1er octobre à 14 au 1er décembre, selon l'organisation. Le virus progresse notamment rapidement à Mecenta, dans le sud-est, et s'étend à plusieurs régions du centre et du nord-est.

Les autres pays touchés

En dehors des trois pays les plus touchés, le bilan des cas mortels reste le même: 6 au Mali, un aux États-Unis et 8 au Nigeria.

L'Espagne et le Senegal, qui ont été déclarés exempts de virus Ebola, ont compté chacun un cas, cependant pas mortel.

Ebola, l'un des virus les plus dangereux pour l'homme à ce jour a touché également le personnel médical. Au 7 décembre, 639 membres de ces équipes avaient été contaminés, et 349 en sont morts, selon l'OMS.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer