Ebola: 5177 décès, selon le dernier bilan de l'OMS

Au Mali, dernier pays touché par le virus,... (Photo Reuters)

Agrandir

Au Mali, dernier pays touché par le virus, l'OMS fait état de quatre cas qui se sont soldés par trois décès.

Photo Reuters

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
GENÈVE

Le nombre des morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'élève à 5177 dans huit pays d'Afrique sur un nombre total de 14 413 personnes infectées par le virus, selon le dernier bilan de l'OMS publié vendredi.

Le précédent bilan de l'Organisation mondiale de la Santé, publié le 12 novembre, faisait état de 5160 morts sur 14 098 cas.

Les pays particulièrement touchés sont le Libéria, la Guinée et la Sierra Leone.

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification du virus en 1976, est partie de Guinée fin décembre 2013. Le 11 novembre 2014, on enregistrait dans ce pays 1166 décès sur 1919 cas.

Au Liberia, le 10 novembre, on comptabilisait 2812 morts sur 6878 cas.

Ce bilan est inférieur à celui établi le 12 novembre et qui s'élevait à 2836 morts. L'OMS explique que plusieurs décès ont été «reclassifiés» après qu'il a été établi qu'ils n'étaient pas liés à Ebola.

En Sierra Leone, le 11 novembre, l'OMS a recensé 1187 morts sur 5586 cas enregistrés.

Au Mali, dernier pays touché par le virus, l'OMS fait état de quatre cas qui se sont soldés par trois décès. Lors du précédent bilan, elle avait annoncé quatre morts, or l'une d'elle a été «requalifiée».

Le bilan au Nigeria et au Sénégal est inchangé depuis plus de 44 jours, avec 20 cas dont huit mortels au Nigeria, et un cas au Sénégal, un étudiant guinéen dont la guérison a été annoncée par les autorités le 10 septembre. Ces deux pays ont été retirés de la liste des pays où sévit l'épidémie.

Le personnel de santé en première ligne

Le bilan des décès pour les membres du personnel de santé s'est encore aggravé, avec 324 morts sur 570 contaminations, respectivement 320 décès et 564 cas dans le bilan précédent.

Hors d'Afrique

Aux États-Unis, quatre cas ont été enregistrés mais seulement un patient libérien, de retour de son pays, est mort des suites de la maladie.

L'Espagne a connu un cas d'infection, une aide-soignante qui s'était occupée de deux missionnaires contaminés et rapatriés à Madrid où ils sont morts en août et en septembre. L'infirmière a depuis été déclarée guérie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer