Ebola: Facebook va permettre à ses utilisateurs de faire un don

Le bouton «donate» de Facebook apparaîtra en haut du... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Le bouton «donate» de Facebook apparaîtra en haut du mur d'actualités des utilisateurs.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le réseau social Facebook a indiqué jeudi qu'il allait mettre en place un dispositif permettant à ses utilisateurs de faire un don à des organisations caritatives luttant contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest.

Ce bouton «donate» en anglais, qui apparaîtra en haut du mur d'actualités des utilisateurs, permettra d'effectuer de manière simple un don à l'International medical corps, à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et à Save de children.

«En temps de crise, les gens se tournent vers Facebook pour se renseigner sur ce qu'il se passe, partager leurs expériences et se soutenir», ont commenté Naomi Gleit et Chris Daniels, responsables chez Facebook, sur un blogue.

Selon eux, ces organisations ont déjà utilisé le réseau social pour lever des fonds et «nous voulons amplifier ces appels à l'action et aider les organisations à sensibiliser davantage et à être connectées directement avec les gens dans le monde entier».

«Tout l'argent récolté ira directement aux organisations caritatives qui travaillent sur le terrain», a précisé le blogue.

Facebook a précisé oeuvrer notamment avec l'Unicef pour «fournir une information importante concernant les symptômes d'Ebola et le traitement des personnes dans les régions affectées et voisines».

Le PDG-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan ont annoncé mi-octobre qu'ils donnaient 25 millions de dollars aux Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pour les aider à combattre l'épidémie d'Ebola.

Cette épidémie, la plus importante depuis l'identification du virus en 1976, a fait plus de 4800 morts dans huit pays depuis le début de l'année, principalement au Liberia, Sierra Leone et Guinée. Selon ce bilan au 2 novembre de l'Organisation mondiale de la santé, plus de 13 500 cas ont été recensés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer