Ebola: la 2e infirmière infectée aux É.-U. sort de l'hôpital

Amber Vinson a été déclarée guérie le 24... (Photo Amber Vinson, AP)

Agrandir

Amber Vinson a été déclarée guérie le 24 octobre.

Photo Amber Vinson, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

La seconde infirmière américaine guérie après avoir été infectée par le virus Ebola en soignant un Libérien dans un hôpital de Dallas, est sortie mardi après-midi du centre hospitalier d'Atlanta (Géorgie, sud-est) où elle était traitée.

«Je suis heureux d'annoncer qu'Amber Vinson est autorisée à sortir de l'hôpital», a déclaré le Dr Bruce Ribner, le chef du service des maladies infectieuses du centre hospitalier Emory où elle avait été transférée le 15 octobre.

«Nous avons déterminé que Mme Vinson est guérie de l'infection avec le virus Ebola et qu'elle peut retourner dans sa famille, dans la communauté et retrouver sa vie sans aucune crainte de transmettre ce virus à d'autres», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Avec cette sortie, il ne reste plus qu'un patient aux États-Unis infecté avec Ebola, le Dr Craig Spencer, qui est soigné en quarantaine dans un hôpital à New York.

Entourée de toute l'équipe médicale et des membres de sa famille, l'infirmière de 29 ans a salué «la compétence et le dévouement des médecins, des infirmières et des autres qui se sont occupés de moi (et) ont de toute évidence permis ma guérison».

L'hôpital avait annoncé vendredi dernier qu'elle n'était plus infectée par Ebola, indiquant qu'elle devait néanmoins rester encore hospitalisée pour continuer à recevoir des soins.

Nina Pham, 26 ans, l'autre infirmière infectée par le patient Libérien, Thomas Eric Duncan, a été déclarée guérie le 24 octobre. M. Duncan, décédé le 8 octobre, et la seule personne a être morte d'Ebola aux États-Unis.

La contamination de Mme Vinson avait suscité une vague d'inquiétude aux États-Unis, car elle avait voyagé en avion après avoir signalé une faible fièvre aux Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Les CDC l'avaient autorisée à prendre l'avion 24 heures avant qu'elle ne soit diagnostiquée avec Ebola, avant d'affirmer ultérieurement qu'elle n'aurait jamais dû prendre ce vol.

La famille de Mme Vinson a engagé un avocat, expliquant dans un communiqué être «préoccupée par les déclarations publiques négatives quant à ses actions et la couverture médiatique qui en a résulté».

«Amber ne s'est jamais comportée de manière irresponsable avant ou pendant qu'elle soignait Thomas Eric Duncan».

Au total, neuf personnes à ce jour ont été traitées pour Ebola aux États-Unis, dont huit Américains. Sept sont guéries.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer