Une application pour traquer l'Ebola

L'application permet aux personnes vivant dans des zones... (PHOTO JAMES GIAHYUE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'application permet aux personnes vivant dans des zones où sévit l'épidémie (en Afrique de l'Ouest) d'envoyer des messages instantanés gratuits touchant à l'Ebola. Le système permet ensuite de les localiser précisément et donc d'évaluer les besoins locaux.

PHOTO JAMES GIAHYUE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
NAIROBI, Kenya

Une application téléphonique, conçue autour d'un système de cartographie, a été créée pour localiser les cas d'Ebola et les besoins des communautés touchées par le virus en Afrique de l'Ouest, ont annoncé lundi les concepteurs du projet.

Le système, fruit d'une collaboration entre le géant informatique IBM, des compagnies de téléphonie mobiles locales et des universitaires, permet aux personnes vivant dans des zones où sévit l'épidémie d'envoyer des messages instantanés gratuits touchant à l'Ebola. L'application permet de les localiser précisément et donc d'évaluer les besoins locaux.

Des tests ont déjà été effectués, qui ont permis «de détecter des régions spécifiques où le nombre de cas suspects d'Ebola augmente et où, en conséquence, il y a un besoin urgent de savon, d'électricité, ou encore d'une collecte rapide de cadavres et d'enterrements», a expliqué IBM dans un communiqué.

L'idée est donc de permettre une meilleure allocation des ressources, notamment humaines, sur le terrain.

«En utilisant la technologie mobile, nous donnons (aux communautés) une voix et un moyen de faire part de leurs expériences directement», a expliqué Uyi Stewart, responsable de la recherche Afrique pour IMB, cité dans le communiqué.

Plus de 10 000 personnes ont contracté le virus Ebola, principalement en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Près de 5000 d'entre elles sont décédées.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer