Ebola: de l'aide canadienne en route vers la Sierra Leone

Chargement des fournitures médicales dans l'avion militaire canadienne.... (Photo Master Cpl. Roy MacLellan, PC)

Agrandir

Chargement des fournitures médicales dans l'avion militaire canadienne.

Photo Master Cpl. Roy MacLellan, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola
Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Helen Branswell
La Presse Canadienne
TORONTO

Un avion militaire transportant de l'équipement de protection individuelle pour les travailleurs de la santé a quitté le Canada pour la Sierra Leone, lundi.

Le gouvernement canadien a annoncé qu'un appareil Hercules a quitté la base de Trenton, en Ontario, avec un chargement de 128 000 écrans faciaux destinés à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour soutenir la lutte contre l'épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique occidentale.

L'OMS avait demandé 300 000 écrans faciaux. Un autre chargement sera expédié au cours de la prochaine semaine, a indiqué l'Agence de la santé publique du Canada.

Le mois dernier, le gouvernement avait annoncé qu'il versait plus de 2,5 millions $ en équipement de protection individuelle.

L'équipement de protection individuelle comme les masques respiratoires, les gants, les écrans faciaux et les blouses est nécessaire pour prévenir la propagation de l'infection et peut contribuer à réduire les risques d'entrer en contact avec les liquides corporels d'une personne infectée.

Si le Canada a tardé à envoyer cet équipement en Sierra Leone, c'est parce qu'il était incapable de trouver un appareil pour transporter ce matériel, avait reconnu l'administrateur en chef de la santé publique, le Dr. Greg Taylor, la semaine dernière. Il avait alors souligné que plusieurs compagnies aériennes avaient refusé de se rendre en Afrique occidentale.

Le Dr. Taylor avait aussi dit qu'une partie de l'aide serait expédiée par mer, l'OMS ayant dit qu'elle n'en avait pas encore un urgent besoin. De plus, des provinces ont fait part de leur intention de donner de l'équipement de protection. L'Agence de la santé publique coordonne le tout afin de s'assurer que seul l'équipement vraiment nécessaire sera expédié en Afrique occidentale.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer