L'Ukraine s'exerce avec l'OTAN en mer Noire

Un parachutiste roumain participe à un exercice de... (PHOTO STOYAN NENOV, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Un parachutiste roumain participe à un exercice de l'OTAN, en mer Noire, le 19 mars.

PHOTO STOYAN NENOV, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Agence France-Presse
KIEV

Les forces navales ukrainiennes ont annoncé le lancement lundi d'exercices en mer Noire impliquant cinq pays membres de l'OTAN, dont les États-Unis, afin de garantir la sécurité de la navigation «dans une zone de crise».

Près de 2000 militaires et 12 navires, dont sept ukrainiens et cinq de pays membres de l'OTAN seront engagés dans ces manoeuvres annuelles «Sea Breeze», qui se dérouleront jusqu'à mercredi dans la partie nord-ouest de la mer Noire, a précisé à l'AFP le porte-parole des forces navales ukrainiennes Oleg Tchoubok.

Les États-Unis, le Canada, l'Espagne, la Roumanie et la Turquie participeront à ces exercices dont l'objectif est «d'établir un territoire de navigation sûr dans une zone de crise», selon le ministère de la Défense.

Les manoeuvres se déroulent régulièrement en Ukraine depuis une quinzaine d'années dans l'esprit du programme de l'OTAN «Partenariat pour la paix», qui vise à renforcer les liens de l'Alliance notamment avec des ex-républiques soviétiques et pays du bloc de Varsovie.

La tenue dans le passé de ces exercices en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en mars dernier, avait à plusieurs reprises déclenché les protestations de Moscou.

L'Ukraine, qui coopère étroitement avec l'OTAN depuis 1997, avait annoncé en 2002 son intention de rejoindre à terme cette organisation, avant d'y renoncer sous la pression de Moscou.

En août, Kiev a annoncé son intention de relancer le processus d'adhésion à l'OTAN face à l'«agression» russe, l'Ukraine accusant la Russie d'avoir pris une part active au conflit entre l'armée et les rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine.

À partir du 13 septembre, 200 parachutistes américains participeront par ailleurs à un autre exercice militaire international, «Rapid Trident 14» prévu dans l'ouest de l'Ukraine et qui réunira aussi des soldats polonais, roumains, moldaves, bulgares, espagnols, estoniens, britanniques, allemands, lituaniens et norvégiens.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Quand Poutine est comparé à Hitler

    Ukraine

    Quand Poutine est comparé à Hitler

    Hillary Clinton l'a fait. Le prince Charles aussi. Et c'était au tour du premier ministre du Royaume-Uni David Cameron, la semaine dernière, de... »

  • Les prorusses ont libéré 1200 personnes

    Ukraine

    Les prorusses ont libéré 1200 personnes

    Le président ukrainien Petro Porochenko s'est rendu lundi à Marioupol (est), où les combats entre l'armée et les rebelles prorusses menacent une... »

  • Sanctions européennes contre Moscou

    Ukraine

    Sanctions européennes contre Moscou

    L'Union européenne a approuvé lundi de nouvelles sanctions contre Moscou en dépit de la poursuite du dialogue de paix sur l'est de l'Ukraine acceptée... »

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer