Deux cents parachutistes américains s'entraînent en Ukraine

Deux cents parachutistes américains participeront à un exercice militaire... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Deux cents parachutistes américains participeront à un exercice militaire international ce mois-ci dans l'ouest de l'Ukraine, dont la partie orientale est touchée par un conflit armé, a annoncé le Pentagone mercredi.

Il s'agit de parachutistes de la 173e brigade aéroportée de combat, basée en Italie, a indiqué le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, à la veille du sommet de l'Otan au Pays de Galles.

«C'est un exercice de maintien de la paix», a-t-il déclaré.

Des forces navales américaines doivent en outre participer à un autre exercice qui se déroulera en mer Noire la semaine prochaine avec des effectifs ukrainiens, a encore souligné le colonel Warren.

C'est la première fois que des troupes américaines seront envoyées dans le pays depuis le début de la crise qui met aux prises Kiev et des séparatistes prorusses.

Washington et les pays européens ont pris plusieurs séries de sanctions à l'encontre de Moscou, accusé de violer l'intégrité territoriale de l'Ukraine en envoyant des troupes et du matériel militaire.

Mais, comme l'a rappelé le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel mercredi sur CNN: «nous n'allons pas aller jusqu'à l'affrontement militaire avec la Russie».

L'exercice militaire, annoncé plus tôt mercredi par le ministère polonais de la Défense, doit se dérouler du 13 au 26 septembre à Yavoriv, à environ 60 kilomètres de Lviv, selon le porte-parole du Pentagone.

Les manoeuvres «Rapid Trident 14», prévues de longue date, se dérouleront en coopération avec des unités ukrainiennes et réuniront, entre autres, des soldats polonais, roumains, moldaves, bulgares, espagnols, estoniens, britanniques, allemands, lituaniens et norvégiens.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer