MH17: Obama rend hommage aux victimes néerlandaises

Après avoir signé le livre de condoléances installé... (PHOTO MANDEL NGAN, AFP)

Agrandir

Après avoir signé le livre de condoléances installé dans l'entrée de l'ambassade, le président Obama a exprimé sa «solidarité» avec les Néerlandais «au nom du peuple américain».

PHOTO MANDEL NGAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

«Nous avons tous le coeur brisé»: le président des États-Unis Barack Obama a rendu hommage mardi, lors d'une brève visite à l'ambassade des Pays-Bas à Washington, aux victimes néerlandaises de l'écrasement de l'avion malaisien en Ukraine.

Après avoir signé le livre de condoléances installé dans l'entrée de l'ambassade, M. Obama a exprimé sa «solidarité» avec les Néerlandais «au nom du peuple américain».

«Nous travaillerons avec eux pour nous assurer que les victimes soient retrouvées et que justice» soit faite, a-t-il ajouté.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui s'est écrasé jeudi dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, transportait 298 personnes. 193 d'entre elles étaient Néerlandaises.

Deuil national

Mercredi a été décrété jour «de deuil national» aux Pays-Bas, a annoncé mardi soir le gouvernement alors que les premiers corps des 298 victimes du vol MH17 de la Malaysia Airlines doivent revenir dans le pays mercredi en fin de journée.

Le premier ministre Mark Rutte «a décrété que le mercredi 23 juillet 2014 serait un jour de deuil national», a indiqué dans un communiqué le ministère de la Justice, soulignant que l'atterrissage des avions transportant les corps serait marqué par une minute de silence à travers le pays.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer