Le Canada transférera des chasseurs CF-18 en Lituanie

Des chasseurs CF-18.... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Des chasseurs CF-18.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement Harper a annoncé un changement militaire stratégique dans sa gestion de la crise en Ukraine.

Six chasseurs à réaction CF-18 qui se trouvaient en mission d'entraînement depuis le mois de mai, en Roumanie, seront déménagés en Lituanie en septembre.

Les appareils avaient été envoyés en Europe dans le cadre d'une mesure de l'OTAN afin de mettre fin à ce que le premier ministre Stephen Harper a appelé «l'agression militaire permanente» de la Russie en Ukraine.

Selon un communiqué de la Défense nationale, les CF-18 seront déployés en Lituanie jusqu'en décembre dans le cadre de la mission de police aérienne de l'OTAN dans les pays baltes.

Durant leur participation à la mission de l'OTAN, les équipages des CF-18 collaboreront avec les alliés de l'OTAN et interviendront en cas de «violation de l'espace aérien des États baltes», ajoute le communiqué.

M. Harper a annoncé une série de mesures visant à punir la Russie pour ce qu'il qualifie d'occupation illégale de la péninsule de la Crimée en Ukraine.

Le Canada a imposé une série de sanctions économiques et d'interdictions de voyage à l'endroit de Russes et d'Ukrainiens, expulsé un diplomate russe et réservé une somme de 220$ millions afin d'aider à stabiliser l'économie ukrainienne.

«Le gouvernement continue d'appuyer fermement l'Ukraine et il ne restera pas les bras croisés quand sa souveraineté et l'intégrité de son territoire sont menacées, a déclaré le ministre de la Défense, Rob Nicholson, dans le communiqué.

«Le Canada continuera de montrer la vigueur de la solidarité entre les Alliés en réponse à l'agression russe.»




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer