Journalisme 2.0

Carel Pedre a pris LA première photo qui... (Photo: Carel Pedre, AP/Twitter)

Agrandir

Carel Pedre a pris LA première photo qui a été envoyée sur le fil de presse après le séisme.

Photo: Carel Pedre, AP/Twitter

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Il y a des corps morts partout», écrit Frederic Dupoux. «J'ai vu des hélicoptères, mais pas d'aide internationale», décrit Richard Morse. «Je prends beaucoup de photos», annonce de son côté Carel Pedre.

Depuis hier, des gens qui sont à Haïti utilisent Twitter pour partager avec le reste du monde le chaos dans lequel le pays est plongé. Ces témoins privilégiés sont au coeur du drame et les médias se les arrachent.

Les communications par téléphone terrestre ou portable étant pratiquement impossibles dans la capitale, le web est presque le seul moyen de communiquer outre-mer. Grâce à Skype, l'animateur de radio Carel Pedre (http://twitter.com/carelpedre) enchaîne depuis 18 heures des entrevues, que ce soit avec CNN, France Inter, Radio-Canada et l'Associated Press.

Carel Pedre a pris LA première photo qui a été envoyée sur le fil de presse après le séisme. Au moment d'écrire, l'animateur s'inquiétait car il venait de perdre sa connexion Internet. C'est ce qu'il a écrit sur Twitter avec son téléphone intelligent.

Richard Morse est un autre «twitteur» d'Haïti très suivi sur Twitter depuis hier. Il utilise comme pseudonyme le nom de son groupe de musique, RAMHaïti «No interviews...Twitter!», a-t-il écrit à une journalise de New York qui demandait à l'interviewer.

Morse raconte ce qu'il voit presque de minute en minute. «J'entends un hélicoptère pour la troisième fois depuis hier. Espérons qu'il y aura de la nourriture, de l'eau et de l'approvisionnement médical», écrit-il. «Tout le monde est correct à l'Hôtel Oloffson», ou encore «On dit que le quartier général de l'ONU est détruit. Je ne pas confirmer encore.»

Frederic Dupoux est aussi très sollicité par les médias. Hier, il a mis en ligne sur Twitter les nombreuses photos qu'il a prises au cours des 24 dernières heures, dont certaines ont été vendues à Getty Images. Il a photographié des gens réunis à la place Saint-Pierre, d'autres qui avaient érigé des tentes dans un parc à Pétionville et l'une des rares stations-service qui avait de l'essence à vendre.

Un Montréalais à l'avant-plan

Le Montréalais Pierre Côté a aussi multiplié les entrevues, notamment avec BBC, France 24, Radio Italia et CNN. Sur son site http://www.realtimerealite.com/, l'animateur a présenté une émission en direct de 17h30, mardi soir, à 11h, ce matin. Une dizaine de personnes sont intervenues en ondes par skype, dont trois qui étaient en Haïti. M. Côté a notamment interviewé Carel Pedre.

Selon M. Côté - dont les opinions suscitent parfois des controverses sur le web -, les médias québécois sont «en retard» par rapport aux réseaux sociaux, qui sont «une nouvelle façon de voir les communications». Les outils de communication sur le web «donnent du pouvoir aux citoyens» et permettent à «tout le monde d'être une source».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer