Au moins 108 Palestiniens tués mercredi, 1359 en 23 jours

Un homme transporte un enfant blessé à l'hôpital... (Photo Lefteris Pitarakis, AP)

Agrandir

Un homme transporte un enfant blessé à l'hôpital Shifa.

Photo Lefteris Pitarakis, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Offensive israélienne à Gaza

International

Offensive israélienne à Gaza

L'armée israélienne mène l'opération «Bordure protectrice», la plus importante offensive militaire contre la Bande de Gaza depuis la sanglante et controversée mission «Plomb durci» lancée en 2008-2009, qui avait fait plus de 1400 morts. »

Agence France-Presse
GAZA

Au moins 108 Palestiniens ont été tués mercredi dans l'offensive israélienne à Gaza et plus de 20 corps retors des décombres, portant le bilan de 23 jours de conflit à 1359 morts et plus de 7600 blessés, selon les secours locaux.

Par ailleurs, trois soldats israéliens ont péri mercredi, portant à 56 le nombre de militaires tués depuis le lancement de l'offensive le 8 juillet, le bilan le plus lourd depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. En outre, trois civils, deux Israéliens et un Thaïlandais, ont été tués par des tirs de roquettes depuis le début du conflit.

Parmi les 108 morts Palestiniens de mercredi, 17 ont été tués et 200 blessés dans un raid aérien israélien sur un marché de Chajaya, une banlieue de la ville de Gaza, et sept sont morts dans un raid aérien près de Khan Younès (sud), selon le porte-parole des secours palestiniens, Achraf al-Qodra.

Ces frappes ont eu lieu pendant une «trêve humanitaire» de quatre heures décrétée par l'armée israélienne qui avait toutefois prévenu que la trêve ne s'appliquerait pas aux zones où ses soldats «sont engagés dans des opérations».

Quelques heures plus tôt, 16 Palestiniens ont péri dans la chute d'obus de char sur deux salles de classe d'une école de l'ONU dans le camp de réfugiés de Jabaliya, où s'étaient réfugiés des habitants fuyant les combats, selon M. Qodra.

À Touffah, une banlieue du nord-est de la ville de Gaza, six Palestiniens, dont trois enfants, ont été tués dans un raid de chars israéliens. Et à Khan Younès au moins 13 Palestiniens dont 7 membres d'une même famille ont péri sous les obus israéliens, selon M. Qodra. Trois autres personnes avaient auparavant été tuées dans cette localité.

En outre, plus de 20 corps de Palestiniens tués ces derniers jours dans les hostilités ont été retirés des décombres mercredi, a indiqué M. Qodra.

La journée de mercredi est l'une des plus meurtrières depuis le début du conflit.

Selon des chiffres publiés mardi par le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), les trois quarts des morts palestiniens sont des civils, dont quelque 250 enfants.

Par ailleurs, quelque 240 000 Palestiniens ont été déplacés à l'intérieur de l'enclave palestinienne par les violences, selon l'Ocha, et plus de 200 000 se sont réfugiés dans 85 abris gérés par l'agence de l'ONU, les autres se trouvant chez de la famille ou des amis.

Ban Ki-Moon qualifie d'«injustifiable» l'attaque d'une école

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a qualifié mercredi d'«injustifiable» le bombardement le jour même d'une école dans la bande de Gaza où ont péri 16 réfugiés palestiniens et demandé que «justice soit rendue».

«Ce matin (mercredi), une école des Nations unies qui hébergeait des milliers de familles palestiniennes a subi une attaque répréhensible. C'est injustifiable, les responsabilités doivent être déterminées et justice doit être rendue», a déclaré Ban Ki-Moon à son arrivée à l'aéroport de San Jose, au Costa Rica, où il est en visite officielle.

«Je veux préciser que la localisation exacte de cette école élémentaire avait été communiquée 17 fois aux autorités militaires israéliennes, notamment la nuit dernière, quelques heures seulement avant cette attaque», a ajouté le patron de l'ONU.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer