Israël doit être prêt à une «longue campagne» à Gaza

Israël doit être prêt à une «longue campagne» à Gaza, a prévenu lundi soir le... (Photo RONEN ZVULUN, Reuters)

Agrandir

Photo RONEN ZVULUN, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Offensive israélienne à Gaza

International

Offensive israélienne à Gaza

L'armée israélienne mène l'opération «Bordure protectrice», la plus importante offensive militaire contre la Bande de Gaza depuis la sanglante et controversée mission «Plomb durci» lancée en 2008-2009, qui avait fait plus de 1400 morts. »

Agence France-Presse
TEL-AVIV

Israël doit être prêt à une «longue campagne» à Gaza, a prévenu lundi soir le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou dans une allocution télévisée, après une nouvelle journée sanglante dans le territoire palestinien et le sud d'Israël.

«Nous devons être prêts à une longue campagne jusqu'à ce que notre mission soit remplie», a affirmé le premier ministre. «On ne terminera pas cette opération sans avoir neutralisé les tunnels» qui servent au mouvement palestinien Hamas pour attaquer Israël, a souligné M. Nétanyahou.

Plus de détails suivront.

Pression pour un cessez-le-feu

Les dirigeants français, américain, allemand, anglais et italien ont affirmé lundi au cours d'un entretien téléphonique la volonté «d'augmenter» la «pression» pour parvenir à un cessez-le-feu à Gaza, selon un communiqué de Paris.

«La pression doit augmenter pour parvenir» à un cessez-le-feu, sont convenus Barack Obama, président américain, Angela Merkel, chancelière allemande, David Cameron, premier ministre britannique, Matteo Renzi, président du Conseil italien, et François Hollande, président français.

Les dirigeants «sont convenus de redoubler leurs efforts pour obtenir un cessez-le-feu. La dégradation de la situation ne fait le jeu que des extrémistes», ont-ils estimé.

La mort d'enfants palestiniens de Gaza et de civils en Israël a fait voler en éclats les espoirs de trêve lundi, au premier jour de la fête musulmane du Fitr et après trois semaines de conflit entre Israël et le Hamas.

À New York, les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU, réunis en urgence, ont exprimé dans une déclaration unanime leur «fort soutien à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans condition».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer