Nucléaire iranien: nouvelle réunion lundi prochain

Le secrétaire d'État américain John Kerry à la... (PHOTO LAURENT GILLIERON, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le secrétaire d'État américain John Kerry à la droite de son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

PHOTO LAURENT GILLIERON, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nucléaire iranien

International

Nucléaire iranien

Consultez notre dossier sur le nucléaire iranien »

Agence France-Presse
GENÈVE

Une nouvelle réunion sur le nucléaire iranien se tiendra lundi prochain en Suisse, a indiqué un haut responsable américain sous couvert d'anonymat, précisant que «quelques progrès ont été accomplis», mais que pour un accord le chemin est encore long.

Cette annonce intervient après une série de réunions depuis vendredi à Genève entre Iraniens, Américains et représentants des grandes puissances. Ils ont été rejoints dimanche soir par le Secrétaire d'État John Kerry et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

«Une réunion au niveau des directeurs politiques se tiendra lundi» prochain, a indiqué ce responsable précisant que la réunion pourrait se tenir non pas à Genève, mais à Lausanne en raison de Salon de l'automobile de Genève.

Les discussions débuteront entre Américains et Iraniens et ils seront ensuite rejoints par les représentants des grandes puissances (Russie, Chine, France, Grande-Bretagne l'Allemagne et l'Union européenne).

«Les discussions ont été sérieuses, utiles et constructives. Nous avons accompli quelques progrès, mais nous avons encore un long chemin à parcourir», a souligné ce responsable.

«Il y a encore des questions très difficiles», a-t-il ajouté, soulignant que «chacun s'efforce de négocier de bonne foi afin de parvenir à un résultat positif. Est-ce que nous y parviendrons, cela reste à voir».

Les négociations ont progressé, mais il reste «encore un long chemin» avant un accord final, a affirmé de son côté lundi le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif après une série de rencontres avec son homologue américain John Kerry.

«Des progrès ont été réalisés sur certains sujets, mais il y a encore un long chemin pour arriver à un accord final», a déclaré M. Zarif, cité par les médias iraniens.

L'Iran et les grandes puissances du groupe des 5+1 (États-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni et Allemagne) tentent de s'entendre sur un accord de principe d'ici le 31 mars. Celui-ci autoriserait certaines activités nucléaires civiles, mais empêcherait Téhéran de se doter de l'arme atomique à travers son programme nucléaire controversé. En échange, les sanctions internationales qui pèsent sur l'économie iranienne seraient progressivement levées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer