Le prince William, «une figure paternelle» au musée Tussauds

Les nouveaux mannequins du duc de Cambridge un... (PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, AP)

Agrandir

Les nouveaux mannequins du duc de Cambridge un peu plus dégarni et de son épouse Catherine ont été dévoilés dans la matinée au musée de cire londonien.

PHOTO LEFTERIS PITARAKIS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Monarchie
Monarchie

Restez à l'affût des dernières nouvelles sur les rois, les reines, les princes et autres membres des diverses monarchies encore en vigueur dans le monde. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
LONDRES

Le prince William a été doublement célébré mercredi : comme une figure paternelle dévoilée dans le tableau d'un peintre gallois, et comme époux à l'occasion de «l'actualisation» de son mannequin de cire qui a perdu quelques cheveux dans l'opération, chez Mme Tussauds.

Les nouveaux mannequins du duc de Cambridge un peu plus dégarni et de son épouse Catherine ont été dévoilés dans la matinée au musée de cire londonien.

«Ses cheveux ont été restylisés et actualisés», a commenté avec un art consommé de la diplomatie une porte-parole de l'établissement.

La précédente représentation du couple princier dans «la zone des Windsor» particulièrement visitée remontait à deux ans.

William et Kate étaient vêtus des habits dans lesquels ils avaient annoncé au monde leur mariage.

Ils arborent depuis mercredi une tenue de soirée. Le prince en costume noir et noeud papillon, la duchesse en robe longue bleu turquoise.

Le portrait de William exécuté par Dan Llywelyn Hall a pour sa part été présenté au Wales Office, le bureau de représentation du Pays de Galles à Londres, à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Intitulé «Paternité», la toile de 90 centimètres sur 60 représente le petit-fils de la reine, second dans la ligne de succession au trône, sur fond rouge, le regard tourné vers le côté. Un coquelicot - symbole des soldats et victimes civiles morts à la guerre - est épinglé au revers de son costume noir.

«Paternité aborde un thème universel : les préoccupations, les espoirs et les aspirations d'un père de famille», a commenté l'artiste de 33 ans. Le duc de Cambridge et son épouse Catherine sont les parents du prince George depuis le 22 juin 2013.

Le tableau sera vendu aux enchères le 1er octobre 2014, au profit de fondations pour la conservation de la mémoire de guerre, The Victoria Cross Trust et War Memorials Trust.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer