Les enfants Trump ne pourront pas être au gouvernement

Trois des enfants de Donald Trump, Ivanka, Eric... (PHOTO TASOS KATOPODIS, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Trois des enfants de Donald Trump, Ivanka, Eric et Donald Jr. font partie actuellement de l'équipe de transition qui prépare la future administration du président républicain.

PHOTO TASOS KATOPODIS, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

L'ancien maire de New York Rudy Giuliani, un des plus proches conseillers du président désigné Donald Trump, a affirmé dimanche que les enfants de Trump « ne pourraient pas travailler » au gouvernement de leur père et suggéré qu'ils reprennent son empire économique.

Les quatre enfants adultes du nouveau président, Ivanka, Tiffany, Eric et Donald Jr. « ne pourront pas travailler au gouvernement parce que la règle du gouvernement c'est de refuser le népotisme », a déclaré sur CNN M. Giuliani, qui est cité comme possible ministre de la Justice.

Trois des enfants de Donald Trump, Ivanka, Eric et Donald Jr. font partie actuellement de l'équipe de transition qui prépare la future administration du président républicain. Le mari d'Ivanka, Jared Kushner, travaille aussi dans cette équipe.

M. Giuliani, un des vice-présidents de l'équipe de transition, a proposé que les enfants du nouveau président désigné reprennent l'empire économique de leur père au lieu de créer un groupe où Donald Trump n'aurait pas de droit de regard (« blind trust »).

« Ce serait le genre de choses qui fonctionnerait si [Trump] mettait en place [...] une affaire que les enfants dirigeraient, avec un document juridique disant qu'il n'est pas impliqué, qu'il n'y pas d'intérêts, qu'il n'y a pas de participation », a précisé le conseiller de M. Trump.

« Il faut concevoir quelque chose qui est très facile, quelque chose qui est juste. Quelque chose qui montre aux Américains que [Trump] n'a pas d'intérêts dans les affaires », a-t-il ajouté.

Patron d'un empire économique et président des États-Unis, Donald Trump s'expose à des conflits d'intérêts d'une magnitude sans précédent dans l'histoire politique américaine.

En tant qu'entrepreneur, le président désigné a fait fortune en bâtissant un vaste réseau d'hôtels et d'immeubles de luxe à la tête de la Trump Organization, le holding non coté qui chapeaute ses activités et dont les ramifications restent entourées de mystère.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer