«Cette défaite fait mal», déclare Hillary Clinton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Dans un discours émotif, la candidate démocrate malheureuse à la présidentielle américaine Hillary Clinton a appelé les Américains à s'unir derrière le président désigné Donald Trump. C'est sa première allocution publique depuis sa défaite.

« Je souhaite le meilleur succès à Donald Trump, a déclaré la candidate perdante à New York devant ses partisans. Nous devons garder l'esprit ouvert et donner à Donald Trump la chance d'être un leader. Nous devons défendre les valeurs américaines et nous assurer que tous les Américains soient représentés à Washington. Cette défaite fait mal. Mais s'il vous plait, ne croyez jamais que se battre pour ce qui est juste n'en vaut pas la peine. » 

Mme Clinton a tenu à remercier son équipe et ses partisans et a évoqué le fait qu'une femme autre qu'elle-même pourrait bientôt être élue à la tête des États-Unis. 

« C'est douloureux, et ce sera douloureux encore longtemps. [...] Nous n'avons pas fracassé le plafond de verre, mais avec un peu de chance quelqu'un va pouvoir le faire avant longtemps. Pour les jeunes filles qui regardent, n'oubliez jamais que vous pouvez réaliser vos propres rêves. » 

Dans un dénouement que peu de gens avaient prédit, Hillary Clinton a perdu la course à la présidence, mais a remporté le vote populaire, réussissant à récolter environ 1,3 % plus de votes que Trump sur le plan national. C'est la quatrième fois de l'histoire américaine qu'un candidat accède à la Maison-Blanche sans pour autant avoir remporté le plus grand nombre de votes. 

L'équipe de campagne d'Hillary Clinton avait annoncé dans un premier temps qu'elle devait s'exprimer à 9 h 30 depuis un hôtel new-yorkais avant de retarder son discours d'une heure, soit à 10 h 30. À 11 h 30, son colistier Tim Kaine a fait son entrée peu après pour l'introduire sous une pluie d'applaudissements.

Un des responsables de la communication de l'équipe Trump, Jason Miller, a tweeté: «discours de très grande tenue de HillaryClinton. Une étape importante pour ressouder notre pays».

Le président des États-Unis Barack Obama a pris la parole mercredi à 12 h 20 depuis la Maison-Blanche au lendemain de l'élection surprise du milliardaire populiste Donald Trump à sa succession, a annoncé l'exécutif.

M. Obama, qui a appelé M. Trump tôt mercredi matin afin de le féliciter, a invité ce dernier jeudi à la Maison-Blanche pour évoquer la transition. Fortement impliqué dans la campagne de la démocrate Hillary Clinton, le président américain n'a eu de cesse de souligner que le magnat de l'immobilier représentait une menace pour la démocratie.

- Avec l'Agence France-Presse

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer