Sénat: les républicains résistent

Les démocrates devaient prendre le contrôle de quatre... (PHOTO BRENDAN SMIALOWSKI, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Les démocrates devaient prendre le contrôle de quatre sièges de plus pour réussir à s'arroger la balance du pouvoir. Sur les 34 sièges en jeu hier, une dizaine appartenant aux républicains étaient considérés comme fragiles, mais la quasi-totalité des élus sortants du parti a résisté.

PHOTO BRENDAN SMIALOWSKI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Les démocrates avaient bon espoir, avant la tenue du scrutin d'hier, de reprendre le contrôle du Sénat, mais leurs efforts ont tourné court, ce qui a encore déjoué les pronostics de nombreux analystes.

Au moment de publier, le New York Times indiquait que les républicains étaient pratiquement assurés de conserver leur majorité absolue au sein de l'institution, même si elle semblait devoir être légèrement réduite.

Les démocrates devaient prendre le contrôle de quatre sièges de plus pour réussir à s'arroger la balance du pouvoir. Sur les 34 sièges en jeu hier, une dizaine appartenant aux républicains étaient considérés comme fragiles, mais la quasi-totalité des élus sortants du parti a résisté.

La démocrate Tammy Duckworth, une ex-militaire ayant perdu ses jambes dans l'écrasement d'un hélicoptère en Irak en 2004, a réussi à déloger le sénateur républicain sortant de l'Illinois, Mark S. Kirk.

TOONEY TALONNÉ

Dans une autre course chaudement disputée, en Pennsylvanie, une ancienne conseillère environnementale de l'ex-président Bill Clinton, Katie McGinty, a talonné de près le sénateur Patrick Tooney avant de lui concéder la victoire.

Le politicien républicain a suscité la controverse durant la campagne en refusant de dire s'il entendait voter pour le candidat présidentiel de son parti, Donald Trump. Il a finalement reconnu l'avoir appuyé hier alors que nombre d'électeurs s'étaient déjà rendus aux urnes.

Finalement, les républicains semblaient en voie de conserver le contrôle de 53 des 100 sièges au Sénat, contre 47 pour les démocrates, qui disposent de l'appui de deux sénateurs indépendants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer