Dernière heure

L'ex-président George W. Bush a voté blanc

George W. Bush avait donné des indications selon lesquelles... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

George W. Bush avait donné des indications selon lesquelles il avait l'intention de ne pas prendre part à ce vote, après la défaite de son jeune frère Jeb Bush dans la primaire républicaine pour cette élection.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

L'ancien président républicain George W. Bush, qui avait refusé de rallier le candidat Donald Trump désigné lors des primaires de son parti, a voté blanc au scrutin présidentiel tout comme son épouse Laura, a indiqué mardi un porte-parole.

«Le président et Mme Bush n'ont voté pour «aucune des propositions ci-dessus» pour la présidence (mais) en faveur des candidats républicains pour la totalité des autres scrutins», a précisé Freddy Ford à l'AFP.

M. Bush avait donné des indications selon lesquelles il avait l'intention de ne pas prendre part à ce vote, après la défaite de son jeune frère Jeb Bush dans la primaire républicaine pour cette élection.

Aucun des Bush n'a apporté son soutien à M. Trump. L'ancien président George H. W Bush (1989-1993) et ses fils --l'ex-président George W. (2001-2009) et Jeb, ancien gouverneur de Floride (1999-2007)-- ne s'étaient pas rendus à la convention du parti républicain en juillet.

Le patriarche aurait confié à des proches qu'il avait même l'intention de voter pour la candidate démocrate Hillary Clinton.

«Le président m'a dit qu'il va voter pour Hillary!», avait écrit en septembre sur Facebook Kathleen Kennedy Townsend, ancien gouverneur adjoint de l'État du Maryland (est) et fille aînée de Robert Kennedy, ancien ministre de la Justice assassiné. Elle avait publié une photo d'elle avec l'ancien président de 92 ans.

La rhétorique, les accusations à son encontre et les propos dégradants et désobligeants de Donald Trump lui ont fait perdre, au fil d'une campagne particulièrement acrimonieuse, le soutien de ténors du parti républicain.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer