Le parti démocrate présente ses excuses à Bernie Sanders

Bernie Sanders salue la foule à Philadelphie.... (AP)

Agrandir

Bernie Sanders salue la foule à Philadelphie.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Agence France-Presse

Le parti démocrate a présenté lundi, à l'ouverture de la convention qui doit investir Hillary Clinton pour la présidentielle américaine, ses excuses à Bernie Sanders pour des remarques dénotant un manque d'impartialité.

«Nous voulons présenter nos excuses sincères au sénateur Sanders, à ses soutiens et au parti démocrate dans son ensemble pour les remarques inexcusables» contenues dans des emails internes publiés par WikiLeaks, indiquent les responsables du parti dans un communiqué.

Ils ont souligné que certains propos ne reflètent pas l'engagement de «neutralité» auxquels ils sont attachés.

Le site WikiLeaks a publié vendredi soir près de 20 000 courriels échangés entre responsables du parti démocrate, dérobés par des pirates informatique soupçonnés d'être liés aux autorités russes.

Ces responsables s'y montrent très critiques envers Bernie Sanders. Ces courriels dévoilent notamment une possible tentative de déstabilisation à son encontre lors des primaires pour la Maison-Blanche.

Pendant tout ce processus (février à juin), celui-ci s'était plaint de la partialité du parti en faveur de sa rivale, notamment dans l'organisation des débats télévisés.

Le comité démocrate national (DNC), à savoir les instances nationales du parti, «ne tolère pas et ne tolèrera pas de propos irrespectueux à l'égard de nos candidats», a poursuivi le communiqué, précisant que le DNC «entreprend les actions appropriées pour s'assurer que cela ne se reproduise jamais».

Fragilisée par cette fuite, la présidente du parti démocrate Debbie Wasserman Schultz a annoncé dimanche qu'elle démissionnerait de son poste à la fin de la convention d'investiture qui se déroule jusqu'à jeudi à Philadelphie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer