Dans l'Ohio, Trump sur les lèvres de tous les électeurs

Des partisans de Donald Trump manifestent à Middleburg... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Des partisans de Donald Trump manifestent à Middleburg Heights, en Ohio.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Maison-Blanche 2016

International

Maison-Blanche 2016

Qui succédera à Barack Obama ? Consultez notre dossier sur l'élection présidentielle américaine de 2016. »

Michael Mathes
Agence France-Presse
Canton

Les électeurs ont défilé mardi dans l'Ohio, un État crucial dans les primaires présidentielles américaines, et qu'ils soient pour ou contre le magnat de l'immobilier, le nom de Donald Trump était sur toutes les lèvres.

À la sortie d'un bureau de vote de Canton, dans le comté de Stark, Katharine Berry expliquait avoir voté démocrate.

Mais «si Trump gagne, je vais voter pour lui» en novembre, assurait cette arrière-grand-mère de 69 ans qui apprécie le discours anti-immigration du milliardaire en tête des sondages nationaux.

Michael Oles, infirmier de 46 ans, s'était lui levé à l'aube pour donner sa voix au sénateur ultra-conservateur Ted Cruz, l'un des trois adversaires de M. Trump dans les primaires républicaines.

«J'aime son idéologie», a-t-il expliqué, bien qu'il apprécie que Donald Trump ait réussi à secouer le système.

Le comté de Stark est considéré comme un microcosme de l'Ohio, et a choisi depuis un demi-siècle des candidats aux primaires qui sont presque tous devenus finalistes de la présidentielle.

Se côtoient dans cette région du nord des États-Unis des agriculteurs, travailleurs citadins, ouvriers des aciéries et un nombre croissant d'hispaniques.

Michael Kemp, un ouvrier sidérurgiste, explique que les discussions vont bon train entres collègues au sujet de Donald Trump et son discours protectionniste.

«Je pense qu'il a créé des emplois à l'extérieur du pays avec certaines de ses entreprises, mais je ne pense pas qu'il ait créé assez d'emplois aux États-Unis», explique-t-il à l'AFP.

Malgré tout, «je suis sûr que certains vont voter pour Trump», ajoute le sidérurgiste.

Katherine Dunivent, une électrice noire de 28 ans, explique elle avoir voté pour Hillary Clinton dans la primaire démocrate car «elle porte son attention sur les communautés».

Quant au succès de Donald Trump dans l'élection, «je n'arrive pas à comprendre comment il a été capable d'aller si loin», réagit la jeune femme.

Plusieurs églises de la région avaient été réquisitionnées pour le vote et en profitaient pour organiser des ventes de gâteaux. De petits drapeaux américains avec le signe «Votez ici» alertaient les électeurs à l'extérieur des édifices.

Donald Trump pressentant un combat serré dans l'Ohio, s'est déplacé à plusieurs reprises pour des meetings, critiquant vivement le gouverneur de l'État John Kasich, son adversaire aux primaires.

Selon les derniers sondages, les deux hommes sont au coude-à-coude pour le vote de l'Ohio dont les résultats seront connus mardi soir.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer