La coalition annonce avoir tué un financier de l'EI

Un F-18 de l'armée de l'air américain apponte... (PHOTO Bram Janssen, AP)

Agrandir

Un F-18 de l'armée de l'air américain apponte sur un porte-avion.

PHOTO Bram Janssen, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

La coalition menée par les États-Unis en Syrie et en Irak a éliminé dans une frappe aérienne un responsable financier du groupe État islamique (EI), impliqué dans les transferts de fonds des djihadistes avec l'étranger, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué.

Fawaz Muhammad Jubayr al-Rawi était sur la liste des sanctions du Trésor américain.

Il a été tué vendredi 16 juin dans une frappe aérienne à Boukamal, près de la frontière irakienne, dans la province de Deir Ezzor, riche en pétrole et en grande partie contrôlée par l'EI.

«Il a transféré des millions de dollars» au profit du réseau djihadiste, utilisant notamment sa société de change de devises, Hanifa Currency Exchange, et un réseau international de contacts financiers, a indiqué la coalition.

L'homme a notamment été impliqué dans des contrats d'achat d'armements et de munitions des djihadistes et dans le paiement de leurs combattants étrangers.

«Les efforts de la coalition pour désorganiser les réseaux financiers du groupe État islamique ont restreint sa capacité à transférer des fonds et à exporter le terrorisme», a indiqué la coalition.

Trois proches de Jubayr al-Rawi ont été éliminés dans d'autres frappes de la coalition à Mayadine, également dans la province de Deir Ezzor, et à Raqa depuis novembre dernier, a-t-elle ajouté.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer