L'armée syrienne entre dans la province de Raqa

Les Forces démocratiques syriennes ont annoncé mardi le... (PHOTO DELIL SOULEIMAN, AFP)

Agrandir

Les Forces démocratiques syriennes ont annoncé mardi le lancement de la «grande bataille» pour chasser les djihadistes de Raqa.

PHOTO DELIL SOULEIMAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
BEYROUTH

L'armée syrienne est entrée mardi dans la province de Raqa, le jour même où des forces appuyées par Washington ont lancé l'assaut sur la ville éponyme, fief du groupe État islamique (EI) en Syrie, selon une ONG et une source militaire.

«Les forces du régime sont entrées pour la première fois depuis un an dans la province de Raqa, en provenance de celle d'Alep», située plus à l'ouest, a rapporté Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

«Au terme d'affrontements avec l'EI, elles ont réussi à prendre le contrôle des villages de Khirbet Mohsen et Khirbet al-Sabaa dans l'ouest de la province», a-t-il dit, précisant que l'avancée s'était accompagnée «d'intenses bombardements russes».

Une source militaire syrienne a confirmé à l'AFP l'avancée des troupes du régime dans la province de Raqa et la prise de ces deux localités.

L'objectif «est d'assurer la sécurité de la province d'Alep contre les attaques des djihadistes et d'empêcher ces derniers de s'infiltrer en direction de nos positions», a indiqué cette source.

L'armée de Bachar al-Assad mène depuis mi-janvier une vaste opération militaire pour vaincre l'EI dans l'est de la province d'Alep, qui jouxte la province de Raqa.

Avec cette avancée, elle se situe désormais à quelque 70 km de la ville de Raqa, aux mains de l'EI depuis 2014.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants arabes et kurdes, ont annoncé mardi le lancement de la «grande bataille» pour chasser les djihadistes de Raqa.

Elles combattent avec le soutien de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, qui leur fournit des armes, un appui aérien et les assiste au sol avec des conseillers.

«On ne sait pas s'il y a une coordination entre les forces du régime et les FDS», a précisé M. Abdel Rahmane.

«C'est la première fois que les forces du régime entrent dans la province de Raqa depuis un an», a-t-il ajouté.

En juin 2016, les troupes gouvernementales avaient réussi à entrer dans cette province, pour la première fois depuis que l'EI s'en était emparé en 2014. Elles tentaient de reprendre la ville de Tabqa mais avaient été repoussées par les djihadistes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer