Irak: au moins 31 morts dans une attaque de l'EI à Tikrit

Un attaque similaire s'était produite à Tikrit le... (REUTERS)

Agrandir

Un attaque similaire s'était produite à Tikrit le 15 mars dernier.

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Agence France-Presse
Bagdad

Au moins 31 personnes ont été tuées et 42 blessées mardi soir à Tikrit, au nord de Bagdad, lors d'une attaque revendiquée mercredi par le groupe jihadiste État islamique (EI).

Selon un officier de police, trois kamikazes ont abattu trois policiers dans le centre de la ville de Tikrit. Ils ont ensuite ouvert le feu sur des civils puis actionné leurs ceintures d'explosifs dans des habitations.

Dans un communiqué, l'EI a revendiqué l'attaque en affirmant qu'elle avait été conduite par sept assaillants. Ces derniers ont affronté les forces de sécurité avant de se trouver à court de munitions et de se faire exploser.

L'EI s'était emparé de Tikrit en même temps que d'autres régions au nord et à l'ouest de Bagdad à l'été 2014, mais les forces irakiennes ont depuis repris de nombreuses zones.

Elles sont notamment engagées dans une féroce bataille pour reprendre au groupe extrémiste sunnite la ville de Mossoul, son dernier grand bastion dans le pays.

Tikrit a déjà été frappée à plusieurs reprises par des attaques de l'EI, notamment en novembre 2016 lorsque 15 personnes avaient été tuées dans un attentat au véhicule piégé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer