Snapchat en zone de guerre à Mossoul

Des soldats kurdes regardent de la fumée s'élever... (PHOTO SAFIN HAMED, AFP)

Agrandir

Des soldats kurdes regardent de la fumée s'élever au-dessus de la ville de Bachiqa, à près de 25 kilomètres au nord-est de Mossoul, le 20 octobre.

PHOTO SAFIN HAMED, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

La Presse

L'application Snapchat a offert cette semaine sa première couverture en direct d'une zone de guerre en utilisant une multitude de vidéos amateures filmées dans le cadre de la bataille de Mossoul.

Alors que les soldats irakiens et kurdes combattaient les militants de l'État islamique (EI), l'équipe de Snapchat a diffusé pendant près de 24 heures, du 19 au 20 octobre, des images montrant ce qui se déroulait sur le terrain. On y voyait notamment de la fumée s'élever au-dessus des camps de l'EI, des travailleurs humanitaires à l'oeuvre et des citoyens irakiens souhaitant bonne chance aux militaires. Les réactions de Barack Obama et d'autres responsables américains ont également été inclus dans le montage de près de cinq minutes appelé Attack on ISIS.

Snapchat avait diffusé un reportage semblable lors du passage de l'ouragan Matthew aux États-Unis.

Snap Inc. souhaite diffuser de plus en plus de contenu informatif et intéressant pour son audience grandissante et plus âgée.

L'application a aussi diffusé des capsules du journaliste du réseau ABC, Alexander Marquardt, tournées dans la région de Mossoul ainsi que des images et des informations du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

La première diffusion en direct sur Snapchat a eu lieu en 2014.

- D'après Mashable

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer