Irak: 100 000 personnes chassées autour de Mossoul avant une offensive

L'UNHCR a précisé par voie de communiqué que... (PHOTO Alice Martins, AP)

Agrandir

L'UNHCR a précisé par voie de communiqué que 43 000 personnes ont été déplacées dans la région de Mossoul depuis mars et 66 000 autres dans la région voisine de Shirgat depuis juin.

PHOTO Alice Martins, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Consultez notre dossier sur le groupe djihadiste État islamique. »

Associated Press
IRBIL, Irak

Plus de 100 000 personnes ont été chassées de chez elles au moment où l'armée irakienne s'apprête à lancer une offensive pour tenter d'arracher la ville de Mossoul au groupe armé État islamique, a déploré vendredi l'agence onusienne des réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) s'inquiète maintenant qu'un million de personnes puissent être déplacées au fur et à mesure qu'évoluera l'opération pour reprendre la deuxième plus grande ville du pays.

Les leaders irakiens ont fréquemment promis que Mossoul, qui est entre les mains des djihadistes depuis plus de deux ans, sera capturée cette année, même si des dirigeants américains estiment que cet échéancier est peu réaliste.

L'UNHCR a précisé par voie de communiqué que 43 000 personnes ont été déplacées dans la région de Mossoul depuis mars et 66 000 autres dans la région voisine de Shirgat depuis juin.

Les opérations près de Shirgat, au sud de Mossoul, visent à couper les lignes de ravitaillement utilisées par le groupe armé État islamique pour faire entrer et sortir du matériel et des hommes de la région. Les forces irakiennes nettoient aussi soigneusement les villages au sud de Mossoul, sous la couverture des avions de chasse de la coalition américaine.

Un porte-parole des forces kurdes qui vérifient l'identité de ceux qui veulent fuir le secteur indique qu'elles peuvent voir passer un millier de réfugiés chaque jour, dont certains qui marchent depuis plusieurs jours.

L'ONU dit que quelque 3,3 millions de personnes ont été chassées de chez elles à travers l'Irak depuis que le groupe djihadiste s'est enraciné au pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer