Le chef de l'EI appelle à une révolte en Arabie saoudite et menace Israël

Dans un enregistrement de 24 minutes, Abou Bakr al-Baghdadi critique... (PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Dans un enregistrement de 24 minutes, Abou Bakr al-Baghdadi critique la vaste coalition de 34 pays dont la création a été annoncée par l'Arabie saoudite le 15 décembre pour « combattre le terrorisme ».

PHOTO ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BEYROUTH

Le chef du groupe djihadiste État islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, a appelé à un soulèvement en Arabie saoudite et promis des attaques en Israël, dans un enregistrement audio publié en ligne samedi.

Cet enregistrement est le premier en sept mois et a été partagé sur les réseaux sociaux Twitter et Telegram, selon le site américain de surveillance des réseaux djihadistes SITE.

Il survient alors que l'EI subit des revers militaires en Syrie et en Irak.

Dans cet enregistrement de 24 minutes, Baghdadi critique la vaste coalition de 34 pays dont la création a été annoncée par l'Arabie saoudite le 15 décembre pour « combattre le terrorisme ».

« Ils ont récemment annoncé une coalition [...] faussement appelée ''islamique'' et ont affirmé que son but était de combattre le califat », proclamé par l'EI à cheval entre la Syrie et l'Irak, a indiqué Baghdadi.

« Si cette coalition était islamique, elle aurait apporté la victoire et son aide au peuple en Syrie », a-t-il affirmé.

Le chef de l'EI, qui dans ses enregistrements passés s'est attaqué de manière virulente à Riyad, a appelé les Saoudiens à « se soulever » contre ses dirigeants.

Baghdadi a menacé d'attaquer Israël, affirmant que l'EI « n'avait pas un instant oublié la Palestine ».

La première et dernière apparition publique de Baghdadi avait eu lieu à l'été 2014 dans la ville irakienne de Mossoul.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer