Bagdad: au moins 13 morts dans deux attentats antichiites

L'EI a conquis de larges portions du territoire... (Photo AP)

Agrandir

L'EI a conquis de larges portions du territoire irakien depuis juin 2014.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BAGDAD

Au moins treize personnes ont péri lundi à Bagdad dans deux attentats contre des quartiers majoritairement chiites, tandis que des roquettes tirées par des groupes armés sont tombées près de l'aéroport de la capitale irakienne, selon des sources sécuritaires.

Une voiture piégée a explosé près d'un marché dans un quartier al-Amin, dans l'est de Bagdad, ainsi qu'une attaque à la bombe près d'un restaurant du quartier al-Chaab ont fait 13 morts et 44 blessés ont indiqué des responsables médicaux de sécurité.

Le groupe extrémiste sunnite État islamique (EI) a revendiqué l'attentat du quartier al-Amin, dans un communiqué diffusé sur internet.

L'EI a conquis de larges portions du territoire irakien depuis juin 2014. Le groupe djihadiste vise fréquemment des lieux de rassemblement, comme des cafés et des commerces, dans des quartiers habités par des musulmans chiites qui sont majoritaires en Irak et que l'EI considère comme hérétiques.

Par ailleurs, le commandement responsable pour la sécurité de la capitale irakienne a indiqué que des roquettes de type Katioucha, tirées depuis le nord de Bagdad, ont touché lundi la base militaire Victory, tout près de l'aéroport international.

Le commandement des opérations à Bagdad a posté un peu plus tard des photos sur sa page Facebook montrant un camion avec 40 lanceurs de roquettes, affirmant que le véhicule avait été utilisé dans l'attaque.

13 roquettes sont tombées sur des zones proches de l'aéroport, mais aucune ne l'a touché directement, selon un colonel de police.

Aucune victime n'a été signalée, ont indiqué les services de sécurité.

Le vaste complexe de l'aéroport, qui s'étend de l'ouest de Bagdad jusqu'aux limites de la province d'al-Anbar, a été fréquemment visé par des tirs de roquette et de mortier dans le passé, mais le trafic aérien a rarement été perturbé.

Jeudi dernier, l'EI avait revendiqué une série d'attentats dans des secteurs mixtes chiites-sunnites à Bagdad, ayant fait 14 morts et 55 blessés.

Le 16 août, un attentat à la voiture piégée avait fait 11 morts et 68 blessés à Sadr City, un quartier à majorité chiite du nord de Bagdad. L'attentat avait été revendiqué par l'EI selon SITE, le site spécialisé dans la surveillance de groupes islamistes.

Deux jours auparavant, l'explosion d'un camion piégé sur un marché de Sadr City avait fait 54 morts et des dizaines de blessés. Le groupe djihadiste avait également revendiqué cet attentat.

Les forces irakiennes, soutenues par une coalition internationale menée par les États-Unis, ainsi que par l'Iran, sont parvenues à reprendre aux djihadistes de l'EI du terrain ces derniers mois, mais une majorité de l'ouest du pays demeure sous le contrôle du groupe djihadiste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer