ONU: réunion en août sur les attaques de l'EI visant les gais

L'ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Samantha Power.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

L'ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, Samantha Power.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
New York

Le Conseil de sécurité des Nations unies tiendra une réunion le 24 août sur les attaques du groupe État islamique visant les homosexuels, a indiqué jeudi l'ambassadrice américaine à l'ONU.

Ce sera la première fois que le Conseil de sécurité consacre une réunion aux droits des gais.

La réunion informelle s'intéressera à l'«État islamique qui vise systématiquement les LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres, ndlr) sur le territoire» qu'il contrôle, a expliqué Samantha Power.

Les États-Unis et le Chili accueilleront la réunion, ouverte à tous les États-membres.

«Ce sera une réunion historique. Ce sera la première réunion du Conseil de sécurité sur les droits des LGBT», a souligné Mme Power.

Adnan, un Irakien qui a fui le nord de son pays car il était visé en tant qu'homosexuel, Subhi Nahas, un Syrien également menacé ainsi que Jessica Stern, la directrice de la Commission internationale de droits de l'homme pour les gais et lesbiennes prendront notamment la parole.

Les violences subies par les personnes LGBT sont bien documentées, a estimé Samantha Power.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a par exemple rapporté que des combattants du groupe ultra-radical ont jeté le mois dernier deux hommes du haut d'un immeuble à Palmyre, en Syrie.

Des faits qui rappellent des photos postées par l'EI, qui a instauré un califat sur de larges pans de territoires en Irak et en Syrie, montrant un homme jeté d'un toit parce qu'il était homosexuel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer