L'EI a «le dos cassé», estime le président kurde

Le président Barzani (à gauche) a rencontré le... (PHOTO TAMAS KOVACS, MTI/AP)

Agrandir

Le président Barzani (à gauche) a rencontré le premier ministre hongrois Viktor Orban, dont le pays a décidé ce printemps le déploiement de 150 soldats non combattants au Kurdistan irakien.

PHOTO TAMAS KOVACS, MTI/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BUDAPEST

Le groupe armé État islamique (EI) a «le dos cassé» par les revers infligés par les pershmergas (combattants kurdes) et la coalition internationale, a affirmé lundi le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani.

«Grâce à l'opposition (des combattants kurdes) et à l'aide de leurs amis de la coalition, l'État islamique a le dos cassé», a jugé M. Barzani lors d'une conférence de presse en marge d'une visite de travail à Budapest.

«Le danger n'est pas écarté (...), mais espérons-le, nous pourrons, dans un proche avenir, entrevoir la victoire finale», a-t-il ajouté.

M. Barzani a rencontré le premier ministre hongrois Viktor Orban, dont le pays a décidé ce printemps le déploiement de 150 soldats non combattants au Kurdistan irakien.

Au cours d'un séjour aux États-Unis la semaine dernière, M. Barzani avait demandé à ce que ses troupes puissent être directement armées par les États-Unis au lieu de passer par le gouvernement de Bagdad. Le président américain Barack Obama a salué le «courage» des combattants kurdes.

Les peshmergas sont une pièce maîtresse du dispositif au sol de la coalition qui a infligé plusieurs revers au groupe armé État islamique. Depuis août, les avions de la coalition ont procédé à plus de 3000 frappes aériennes contre les djihadistes en Irak et en Syrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer