Premières frappes du Canada contre l'EI en Syrie

Le ministre a indiqué sur son compte Twitter... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Le ministre a indiqué sur son compte Twitter que des CF-18 avaient bombardé la garnison de l'État islamique (ÉI) à Racca, à environ 160 kilomètres à l'est de la ville disputée d'Alep.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

La Presse Canadienne

Des avions canadiens ont participé à une première mission de bombardement contre le groupe armé État islamique en Syrie, a annoncé le ministre de la Défense, Jason Kenney, mercredi.

Le ministre a indiqué sur son compte Twitter que des CF-18 avaient bombardé la garnison de l'État islamique (ÉI) à Racca, à environ 160 kilomètres à l'est de la ville disputée d'Alep.

Racca est considérée comme la capitale du groupe extrémiste.

M. Kenney n'a fourni aucun autre détail sur cette attaque, se contentant d'écrire que le rôle du Canada en Syrie était de s'assurer que l'ÉI ne puisse plus compter sur aucun sanctuaire dans la région.

Le ministre semblait pressé à annoncer cette intervention, puisque même l'armée n'en a pas encore parlé sur son site Internet.

Les conservateurs, profitant de leur majorité, ont fait adopter par la Chambre des communes une résolution approuvant la prolongation de l'intervention militaire du Canada contre l'ÉI en Irak et son expansion en Syrie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer