Recrutement de jeunes Américains par l'EI: le FBI appelle à la vigilance

Le Washington Post a rapporté mercredi qu'un adolescent de 17... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le Washington Post a rapporté mercredi qu'un adolescent de 17 ans avait été arrêté la semaine dernière en Virginie et placé en détention pour avoir aidé un autre jeune homme un peu plus âgé que lui à se rendre en Syrie. Il aurait utilisé des contacts établis via internet avec l'EI pour organiser le voyage.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le FBI et le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) ont appelé jeudi les différentes forces de police américaines à être particulièrement vigilantes face aux efforts de recrutement de jeunes Occidentaux par le groupe armé de l'État islamique (EI), après l'arrestation d'un jeune de 17 ans en Virginie.

Le FBI et le DHS ont émis un «bulletin» aux polices américaines pour leur donner «plus d'information» sur ce «phénomène continu de jeunes Occidentaux incités par l'EI à voyager en Syrie pour se battre», a indiqué à l'AFP un responsable du DHS.

«Nous restons inquiets des efforts de recrutement de l'EI, en particulier via les réseaux sociaux, et nous pressons la population de rester vigilante et de rapporter toute activité suspecte» à la police, a indiqué ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Le Washington Post a rapporté mercredi qu'un adolescent de 17 ans avait été arrêté la semaine dernière en Virginie et placé en détention pour avoir aidé un autre jeune homme un peu plus âgé que lui à se rendre en Syrie. Il aurait utilisé des contacts établis via internet avec l'EI pour organiser le voyage.

Le gouvernement américain, comme d'autres gouvernements occidentaux, a annoncé sa détermination à mieux contrer l'EI sur internet et les réseaux sociaux. Twitter notamment est sous pression pour accélérer ses retraits de comptes utilisés par l'EI et les mouvements extrémistes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer