Nouvelles frappes aériennes contre l'EI près de Mossoul

Au cours des trois derniers jours, les avions... (PHOTO AZAD LASHKARI, REUTERS)

Agrandir

Au cours des trois derniers jours, les avions de la coalition de pays menée par les États-Unis ont mené 46 frappes pour soutenir les Peshmergas près de Mossoul, et quelque 80 heures de reconnaissance aérienne.

PHOTO AZAD LASHKARI, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
WASHINGTON

La coalition contre le groupe État islamique (EI) a mené des dizaines de frappes aériennes près de Mossoul, dans le nord de l'Irak, pour venir en aide aux forces kurdes qui mènent une offensive terrestre, ont indiqué samedi les autorités militaires américaines.

Au cours des trois derniers jours, les avions de la coalition de pays menée par les États-Unis ont mené 46 frappes pour soutenir les Peshmergas près de Mossoul, et quelque 80 heures de reconnaissance aérienne, indique un communiqué.

Les responsables américains ont par ailleurs confirmé une annonce des autorités kurdes selon qui les forces kurdes ont repris au groupe EI une route stratégique qui relie Mossoul à Tal Afar dans l'ouest, route «utilisée par l'EI pour ravitailler leurs forces à Mossoul», indique le communiqué.

Les forces kurdes «contrôlent les positions reprises et devraient regagner du terrain pris par l'EI dans le voisinage de Mossoul», ajoute-t-il.

La coalition et les responsables irakiens entendent reprendre le territoire sous la coupe de l'EI depuis l'an dernier, dont Mossoul est un enjeu clé.

Le chef du commandement central de l'armée américaine (CENTCOM), avait indiqué jeudi au Wall Street Journal que l'armée irakienne serait prête à une offensive pour reprendre Mossoul d'ici l'été.

La coalition a mené quelque 2000 frappes aériennes depuis août, mais l'EI n'a pour le moment perdu que très peu du terrain conquis.

Les responsables militaires américains indiquent que les raids aériens ont permis néanmoins de stopper leur avancée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer