Une réunion sur le groupe État islamique jeudi à Londres

Sur la photo, une frappe menée par la... (Photo Vadim Ghirda, AP)

Agrandir

Sur la photo, une frappe menée par la coalition à Kobané, en Syrie.

Photo Vadim Ghirda, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
LONDRES

Les chefs des diplomaties britannique Philip Hammond et américaine John Kerry organisent une réunion des pays membres de la coalition contre le groupe djihadiste État islamique (EI) jeudi à Londres, ont annoncé samedi des responsables.

Les ministres des Affaires étrangères d'une vingtaine de pays, y compris les partenaires arabes de la coalition, sont attendus à cette journée de discussions pour faire le point sur les progrès réalisés dans la lutte contre l'EI qui a conquis de vastes régions en Irak et en Syrie l'an dernier.

Un haut responsable britannique a confirmé que la réunion aurait lieu à Lancaster House dans le centre de Londres, deux semaines après les attentats de Paris lors desquels trois djihadistes ont tué 17 personnes en se revendiquant d'Al-Qaïda et du groupe Etat Islamique.

«Ce sera une occasion importante de faire le point et d'évaluer le progrès réalisé jusqu'ici dans nos efforts communs pour venir à bout de l'idéologie empoisonnée de l'EI», a indiqué M. Hammond au quotidien britannique Daily Telegraph.

«Les partenaires-clés dans la coalition, dont nos partenaires arabes, vont se réunir à Londres pour décider ce que nous devons encore faire pour mettre l'EI en échec», a-t-il dit.

«Il est vital de réfléchir à tout ce que nous pouvons encore faire pour venir à bout de la problématique des combattants étrangers, pour arrêter les financements de l'EI, d'améliorer l'assistance humanitaire et pour continuer notre campagne militaire coordonnée», a-t-il ajouté.

L'annonce de cette réunion intervient après une rencontre entre le président américain Barack Obama et le premier ministre britannique David Cameron vendredi à Washington.

Les discussions porteront essentiellement sur cinq sujets: les combattants étrangers, la campagne militaire contre des cibles de l'EI, ses sources de financement, ses communications stratégiques et l'assistance humanitaire, a précisé le haut responsable britannique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer