Un commandant supérieur iranien tué en Irak dans une bataille contre l'EI

La garde a révélé que M. Taghavi soutenait... (Photo SABAH ARAR, AFP)

Agrandir

La garde a révélé que M. Taghavi soutenait les troupes irakiennes et les volontaires chiites défendant Samarra, une ville au nord de Bagdad, où se trouve un important sanctuaire chiite.

Photo SABAH ARAR, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Sur le même thème

Associated Press
TÉHÉRAN

Le corps des Gardiens de la révolution islamique d'Iran a indiqué qu'un de ses officiers supérieurs avait été tué durant une bataille contre le groupe armé État islamique (EI) en Irak.

Le corps des gardiens a indiqué dans un communiqué publié en ligne, dimanche, que le brigadier général Hamid Taghavi était «mort en martyr alors qu'il menait sa mission consultative pour affronter les terroristes de l'État islamique dans la ville de Samarra».

M. Taghavi serait le militaire le plus haut gradé à avoir été tué en Irak dans une mission de combat contre l'EI, qui a pris possession de territoires situés au Nord et à l'Ouest de l'Irak, plus tôt cette année.

La garde a révélé que M. Taghavi soutenait les troupes irakiennes et les volontaires chiites défendant Samarra, une ville au nord de Bagdad, où se trouve un important sanctuaire chiite. Une procession funéraire aura lieu à Téhéran, lundi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer