Égypte: deux militaires tués dans une attaque dans le Sinaï

Un soldat égyptien monte la garde dans la péninsule... (Archives AFP)

Agrandir

Un soldat égyptien monte la garde dans la péninsule du Sinaï.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse

Un officier et un soldat égyptiens ont été tués jeudi soir dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule militaire, dans le nord de la péninsule du Sinaï, a annoncé un responsable de la sécurité.

L'attaque a eu lieu au sud de la ville d'Al-Arish. Un autre soldat a été blessé dans l'explosion.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, les attentats visant les forces de l'ordre se sont multipliés, notamment dans le nord du Sinaï où les attaques sont quasi-quotidiennes. Ces attentats sont principalement revendiqués par des groupes djihadistes qui disent agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les pro-Morsi.

Le principal groupe djihadiste égyptien, Ansar Beït al-Maqdess, basé dans le nord du Sinaï, a récemment prêté allégeance à l'organisation de l'État islamique (EI), qui sévit Irak et en Syrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer