Un CF-18 canadien frappe une pièce d'artillerie de l'EI

L'opération du CF-18 a eu lieu dans le... (Photo archives PC/Armée canadienne)

Agrandir

L'opération du CF-18 a eu lieu dans le cadre d'une série de missions de la coalition menées près de Baiji, où l'EI serait actif.

Photo archives PC/Armée canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Un avion de chasse CF-18 du Canada a frappé une pièce d'artillerie du groupe armé État islamique (EI) au nord de Bagdad, a annoncé mardi le ministère de la Défense.

L'opération a eu lieu dans le cadre d'une série de missions de la coalition menées près de Baiji, où l'EI serait actif. «Le 11 novembre, un CF-188 Hornet a frappé une pièce d'artillerie de l'ISIL en utilisant des munitions guidées par laser», peut-on lire sur le site web de la Défense.

Le ministère n'a pas donné plus de détails et prévoit livrer un compte-rendu plus complet jeudi, le temps de mener une évaluation plus poussée des dommages.

«En ce jour du Souvenir, nous commémorons le service et le sacrifice de nos anciens combattants», a réagi le ministre de la Défense, Rob Nicholson.

«Je souhaite aussi saluer les quelque 600 hommes et femmes en uniforme pour leur travail exceptionnel aujourd'hui dans le cadre de la lutte internationale pour affaiblir l'EI. Cette frappe démontre la résolution du Canada de s'attaquer de front à la menace terroriste.»

C'est la deuxième fois depuis le début de l'implication canadienne dans la mission de combat contre l'EI que le ministère fait ainsi part du résultat de ses frappes.

La semaine dernière, les Forces armées ont annoncé avoir ciblé des infrastructures servant à détourner le cours de l'Euphrate pour déplacer des populations en aval.

Environ 600 membres des Forces armées canadiennes sont sur place pour participer d'une manière ou d'une autre à la mission aérienne baptisée Opération impact.

Six chasseurs CF-18, un avion de ravitaillement en vol CC-150 Polaris et deux appareils de reconnaissance CP-140 Aurora ont aussi été envoyés pour contribuer aux efforts de la coalition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer