Pistorius: Reeva «avait décidé de le quitter cette nuit-là»

Oscar Pistorius a tué sa petite amie Reeva Steenkamp... (PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Oscar Pistorius a tué sa petite amie Reeva Steenkamp aux premières heures de la Saint-Valentin 2013.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'affaire Pistorius
L'affaire Pistorius

Accusé du meurtre prémédité de sa petite amie Reeva Steenkamp lors de la nuit de la Saint-Valentin 2013, Oscar «Blade Runner» Pistorius, champion paralympique sud-africain, soutient qu'il a tué sa copine accidentellement, croyant tirer sur un cambrioleur réfugié dans la salle de bain. »

Agence France-Presse
LONDRES

La mère de Reeva Steenkamp, tuée en 2013 par le champion paralympique Oscar Pistorius, s'est déclarée certaine dans une interview exclusive au Times Magazine que sa fille «avait décidé de quitter Oscar cette nuit-là».

«Ses habits étaient emballés. Il n'y a aucun doute dans nos esprits: elle avait décidé de quitter Oscar cette nuit-là», a affirmé June Steenkamp qui ajoute que leur relation n'avait pas été consommée.

«Il n'y a aucun doute dans nos esprits que quelque chose a terriblement mal tourné, quelque chose l'a tellement bouleversée qu'elle s'est cachée derrière une porte fermée avec deux téléphones portables», écrit la mère de la jeune femme dans son livre «Reeva, racontée par sa mère» qui sort le 6 novembre dans les librairies britanniques et dont le Times Magazine, supplément du week-end du Times, publie des extraits.

June Steenkamp y décrit Oscar Pistorius comme quelqu'un d'«arrogant», «lunatique», «versatile», «explosif», «possessif», «distrait» et «sournois». Elle le présente comme «armé jusqu'aux dents» et ayant «la gâchette facile».

«Ça a été la malchance de Reeva de le rencontrer, parce que tôt ou tard, il allait tuer quelqu'un. Je crois profondément à ça», écrit-elle dans son livre.

Elle pense également que sa fille avait «des doutes persistants quant à leur compatibilité».

«Elle m'avait confié qu'elle n'avait pas couché avec lui. Ils partageaient le même lit, mais elle avait peur de porter leur relation à ce niveau... Elle n'aurait pas voulu coucher avec Oscar si elle n'était pas sure. Je pense que leur relation était en train de se terminer. Au fond de son coeur, elle ne pensait pas que celle-ci rendait l'un ou l'autre heureux», écrit-elle encore.

Elle reconnait également «ne pas être contente du tout» de l'acquittement d'Oscar Pistorius pour meurtre, un chef d'accusation qui pouvait le voir condamné à la prison à vie. «Je ne pense pas du tout que cela a rendu justice à Reeva», a-t-elle dit.

Barry et June Steenkamp confient également dans cette interview souhaiter rencontrer Oscar Pistorius.

«Je voudrais le voir dire vraiment sincèrement, même s'il l'a dit au tribunal, 'je suis désolé'», a déclaré Barry Steenkamp.

Sa femme ajoute que, quand elle le verra, elle n'est pas «complètement sure» de ce qu'elle va lui dire.

«Je sais ce que je ressens, mais c'est dans ma tête et ça doit y rester jusqu'au moment où nous le rencontrerons», dit-elle.

Le champion paralympique, âgé de 27 ans, a été condamné mardi dernier à cinq ans de prison ferme pour avoir tué sa petite amie en 2013. Il a été immédiatement incarcéré à l'issue d'un retentissant procès de presque huit mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer