Tunisie: un proche de Ben Ali nommé premier ministre

Habib Essid dispose d'un mois pour former une... (Photo Hassene Dridi, archives AP)

Agrandir

Habib Essid dispose d'un mois pour former une coalition avec les autres partis et de réunir un cabinet ministériel devant seconder le nouveau président Béji Caïd Essebsi qui a été élu le mois dernier.

Photo Hassene Dridi, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

La Tunisie après Ben Ali
La Tunisie après Ben Ali

Notre dossier sur la crise politique et sociale en Tunisie. »

Associated Press
TUNIS, Tunisie

Un proche de l'ex-dictateur tunisien Zine El Abidine Ben Ali est retenu comme candidat au poste de premier ministre par le principal parti politique de la Tunisie.

Habib Essid aura aussi la tâche de former une coalition politique afin de diriger le gouvernement tunisien.

Sous le régime autoritaire de Zine El Abidine Ben Ali, Habib Essid a servi dans diverses fonctions, notamment comme ministre de l'Intérieur qui était responsable de la police.

Lors de la transition ayant suivi le départ du dictateur en 2011, Habib Essid a été ministre dans l'un des gouvernements de transition.

Le parti dont il est membre a remporté plus de sièges que les autres aux élections législatives d'octobre, mais dans un nombre insuffisant pour former une majorité.

Habib Essid dispose d'un mois pour former une coalition avec les autres partis et de réunir un cabinet ministériel devant seconder le nouveau président Béji Caïd Essebsi qui a été élu le mois dernier. M. Essebsi a été président du Parlement sous Zine Abidine Ben Ali et ministre de l'Intérieur et des Affaires étrangères sous l'ancien président Habib Bourguiba qui a été président de la République de 1957 à 1987.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer