Les États-Unis réaffirment au Japon l'efficacité de leur parapluie nucléaire

Le secrétaire d'État américain John Kerry... (Photo Bulent Kilic, Agence France-Presse)

Agrandir

Le secrétaire d'État américain John Kerry

Photo Bulent Kilic, Agence France-Presse

Partager

Dossiers >

La menace nord-coréenne

International

La menace nord-coréenne

Depuis plusieurs semaines, la Corée du Nord de Kim Jong-un multiplie les menaces à l'endroit de Séoul et Washington. Si pour plusieurs la stratégie belliqueuse de Pyongyang vise en premier lieu à attirer Washington à la table de négociations, pour certains le discours guerrier du jeune dirigeant nord-coréen, qui brandit notamment la menace nucléaire, inquiète. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Les États-Unis ont réaffirmé vendredi leur engagement à protéger le Japon grâce à leurs moyens de «dissuasion» nucléaire, après trois jours de rencontres entre diplomates et responsables de la défense des deux pays, en pleine crise provoquée par les menaces de la Corée du Nord.

Les discussions bilatérales ont porté sur «le moyen de maintenir une posture dissuasive crédible dans un environnement changeant en termes de sécurité», explique dans un communiqué le Pentagone, qui ne fait aucune mention explicite de la Corée du Nord.

Leur objectif est «de dire clairement à nos alliés que la protection de la dissuasion américaine reste crédible, efficace et durable», poursuit-il.

Les réunions ont eu lieu sur la base navale américaine de Kitsap-Bangor, dans l'État de Washington.

Les responsables japonais ont notamment pu visiter un sous-marin nucléaire et des installations où se trouvent des missiles Trident --deux des trois vecteurs de la force nucléaire américaine, avec des bombardiers.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer