La plus haute autorité sunnite d'Égypte appelle le président Morsi au compromis

Des religieux de l'institution Al-Azhar manifestaient devant l'Université... (PHOTO KHALED DESOUKI, AFP)

Agrandir

Des religieux de l'institution Al-Azhar manifestaient devant l'Université du Caire leur soutien au président Mohamed Morsi, le 1er décembre. Aujourd'hui, Al-Azhar, plus haute autorité sunnite du pays, appelle le chef de l'État à suspendre les pouvoirs extraordinaires qu'il s'est accordés.

PHOTO KHALED DESOUKI, AFP

Partager

Dossiers >

Égypte
Égypte

Notre dossier sur le soulèvement populaire qui secoue l'Égypte. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
Le Caire

L'institution égyptienne d'Al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite, a demandé jeudi au président Mohamed Morsi de suspendre les pouvoirs exceptionnels qu'il s'est accordés.

M. Morsi «doit suspendre le dernier décret et cesser de l'utiliser», a déclaré l'institution théologique dans un communiqué, en référence à la décision du chef de l'État à l'origine d'une grave crise politique et d'affrontements meurtriers dans le pays.

Plus de détails à venir.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer