Des tirs de mortier font neuf morts lors d'une manifestation en Libye

La Libye est plongée dans le chaos depuis... (Photo ARCHIVES AP)

Agrandir

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Photo ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rami Musa
Associated Press
BENGHAZI, Libye

Des islamistes ont tiré des obus de mortier lors d'une manifestation anti-islamiste à Benghazi, en Libye, vendredi, tuant neuf civils et blessant au moins 25 personnes, selon des responsables de la sécurité et des autorités médicales.

Il s'agit de la deuxième attaque visant un rassemblement anti-islamiste cette semaine.

Les obus de mortier ont été tirés d'un bastion islamiste situé dans le nord de Benghazi, a révélé le colonel de police Fatahillah al-Hassi. Près d'un millier de protestataires étaient alors rassemblés dans la deuxième plus grande ville du pays.

Tripoli contrôlée par un gouvernement parallèle islamiste

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute et la mort du dictateur Mouammar Kadhafi, en 2011. Le gouvernement reconnu par la communauté internationale est confiné dans l'est du pays, alors qu'un gouvernement islamiste parallèle contrôle la capitale, Tripoli.

Le mois dernier, l'envoyé spécial des Nations unies en Libye, Bernardino Leon, avait condamné la campagne de répression orchestrée par l'armée contre les islamistes à Benghazi. Il avait qualifié les directives du général Khalifa Hifter de « tentative claire pour miner » le dialogue, ce qui avait provoqué l'ire de bon nombre de Libyens.

Les manifestants s'opposaient à une proposition parrainée par l'ONU visant à former un gouvernement d'union nationale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer