Explosion d'un avion-cargo près de Tripoli

En novembre, les forces loyales au général Khalifa... (PHOTO MAHMUD TURKIA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

En novembre, les forces loyales au général Khalifa Haftar, alliées au gouvernement reconnu par la communauté internationale qui a fui dans l'est du pays, avaient tiré deux missiles sur l'aéroport de Mitiga.

PHOTO MAHMUD TURKIA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TRIPOLI

Un avion-cargo militaire a explosé vendredi sur une base aérienne dans la région de Tripoli ne faisant aucune victime, ont indiqué des responsables dont les avis divergent sur les causes de l'incident.

«Les employés de l'aéroport ont entendu une forte explosion et vu des flammes s'échappant de l'avion», a déclaré à l'AFP un responsable à la base aérienne militaire de Mitiga, située à 30 km à l'est de Tripoli.

Ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, a indiqué que l'appareil aurait pu être «piégé».

Un porte-parole de la salle des opérations pour la sécurité de Tripoli a déclaré de son côté que l'explosion venait d'une «défaillance technique».

Des témoins ont eux déclaré avoir entendu «un tir au lance-roquette (RPG) avant l'explosion de l'avion».

Les forces spéciales de la coalition de milices Fajr Libya, qui contrôle la base de Mitiga, ont pour leur part indiqué sur leur page Facebook que l'avion avait pris feu «à la suite d'un acte terroriste».

Fajr Libya, qui comprend notamment des milices islamistes, contrôle Tripoli depuis août après en avoir chassé des milices rivales et la coalition y a installé un gouvernement parallèle.

En novembre, les forces loyales au général Khalifa Haftar, alliées au gouvernement reconnu par la communauté internationale qui a fui dans l'est du pays, avaient tiré deux missiles sur l'aéroport de Mitiga.

La base de Mitiga a été ouverte au trafic civil après que l'aéroport international de Tripoli eut été gravement endommagé par les combats de l'été.

Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, les autorités de transition ont échoué à asseoir leur emprise sur un nombre de milices, notamment islamistes, qui font la loi dans le pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer