Raid aérien sur le seul aéroport en service à Tripoli

L'aéroport international de Tripoli, gravement endommagé durant l'été... (PHOTO MAHMUD TURKIA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'aéroport international de Tripoli, gravement endommagé durant l'été par les combats entre milices rivales.

PHOTO MAHMUD TURKIA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les soulèvements populaires dans le monde arabe. »

Agence France-Presse
TRIPOLI

Un raid aérien a visé lundi la piste d'atterrissage du seul aéroport encore en service dans la capitale libyenne Tripoli, selon des témoins et une source de sécurité aéroportuaire.

Un avion de combat qui volait à basse altitude a tiré deux missiles sur l'aéroport de Mitiga, contrôlé par les milices de Fajr Libya, hostiles au gouvernement reconnu par la communauté internationale, selon ces témoins.

Une source à l'aéroport a confirmé ce raid sans être en mesure de préciser son origine et a indiqué que l'attaque n'aurait pas provoqué de dégâts dans le terminal ni sur la piste atterrissage.

Les vols ont été temporairement déroutés vers l'aéroport de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, selon la même source.

L'aéroport militaire de Mitiga situé dans l'est de la capitale a été ouvert au trafic civil après la fermeture de l'aéroport international de Tripoli, gravement endommagé durant l'été par les combats entre milices rivales.

Il est sous contrôle des forces de Fajr Libya, qui s'étaient emparées de Tripoli en août et y ont installé un gouvernement parallèle.

Le gouvernement reconnu par la communauté internationale s'est lui réfugié dans l'est du pays.

L'aéroport international, installation stratégique située au sud de la capitale, est depuis la fin août sous contrôle de Fajr Libya, qui en a chassé les miliciens rivaux de Zentan, une ville à l'ouest de Tripoli.

Depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, les autorités de transition ont échoué à asseoir leur emprise sur plusieurs milices, notamment islamistes, qui font désormais la loi dans un pays plongé dans le chaos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer