Le premier ministre libyen démissionne

Abdallah Al-Theni... (Photo AFP)

Agrandir

Abdallah Al-Theni

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les soulèvements populaires en Afrique. »

Agence France-Presse
TRIPOLI

Le premier ministre libyen Abdallah Al-Theni, chargé le 8 avril par le Parlement de former un nouveau gouvernement, a annoncé dimanche dans un communiqué qu'il démissionnait de son poste, après avoir été victime selon lui d'une attaque armée la veille.

Dénonçant une «attaque traître» contre lui et sa famille, il a rejeté sa confirmation par le Parlement comme chef du gouvernement, tout en assurant qu'il continuerait à gérer les affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau premier ministre.

«Je n'accepte pas que les Libyens s'entretuent à cause de ce poste» de premier ministre, a-t-il ajouté, affirmant que l'attaque dont il a été la cible a terrorisé les habitants d'un quartier résidentiel et «a mis la vie de certains d'entre eux en danger».

Dans ce communiqué adressé au Congrès général national (CGN, Parlement), M. Al-Theni n'a pas donné plus de détails sur l'attaque. Mais une source au sein de son cabinet a indiqué à l'AFP qu'elle avait eu lieu sur la route de l'aéroport, sans faire de victime.

Le CGN, plus haute autorité politique du pays, avait nommé Abdallah Al-Theni premier ministre par intérim, après avoir limogé le 11 mars Ali Zeidan, à l'issue d'un long bras de fer entre l'exécutif et le législatif.

Le Parlement a confirmé M. al-Theni dans ses fonctions le 8 avril, le chargeant de former un nouveau cabinet dans un délai d'une semaine.

Cette décision a été toutefois contestée par plusieurs députés qui ont estimé que le vote n'avait pas recueilli le nombre de voix requis.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer