Le fils de ben Laden appelle les djihadistes de Syrie à s'unir

Hamza ben Laden... (PHOTO SITE/TWITTER)

Agrandir

Hamza ben Laden

PHOTO SITE/TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les tumultes, conflits et guerres qui ont suivi le «Printemps arabe». »

Agence France-Presse
DUBAÏ

Le fils d'Oussama ben Laden, fondateur du réseau extrémiste Al-Qaïda, a appelé les djihadistes en Syrie à unir les rangs, en soulignant que la lutte dans ce pays ravagé par la guerre ouvrait la voie à la «libération de la Palestine».

«La nation islamique doit se concentrer sur le djihad en Syrie et sur l'unification des rangs des moudjahidin là-bas», a déclaré Hamza ben Laden, 23 ans, dans un message audio diffusé sur l'internet.

«Il n'y a plus d'excuses pour ceux qui persistent à vouloir la division et les disputes, maintenant que le monde entier s'est mobilisé contre les musulmans», a-t-il ajouté, sans préciser les noms des groupes djihadistes auxquels il s'adresse.

La branche syrienne d'Al-Qaïda, le puissant Front al-Nosra, occupe de vastes régions de Syrie et plusieurs groupes islamistes et salafistes se sont ralliés à elle. Face à eux, le groupe État islamique (EI), grand rival d'Al-Nosra, contrôle lui aussi de larges pans du territoire.

La montée en puissance des groupes djihadistes en 2013 a été favorisée par la guerre civile qui ravage la Syrie depuis mars 2011 et a marginalisé les rebelles syriens qui ont perdu de leur influence.

Le message audio non daté du fils d'Oussama ben Laden, tué il y a cinq ans par un raid des forces spéciales américaines au Pakistan, est intervenu après un appel de l'actuel leader d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, qui a lui aussi appelé à l'unité des djihadistes en Syrie tout en critiquant l'EI.

«L'unité aujourd'hui est une question de vie et de mort», a dit Zawahiri dans un message audio diffusé samedi sur l'internet, selon le groupe de surveillance des sites islamistes SITE.

Pour le fils ben Laden, la Syrie «est le meilleur champ de bataille pour parvenir à la libération de Jérusalem». «La voie pour libérer la Palestine est aujourd'hui plus courte grâce à la révolution en Syrie».

Selon les services de renseignements américains, Hamza était le fils favori d'Oussama ben Laden, cerveau des attentats du 11-Septembre aux États-Unis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer