Première condamnation d'un djihadiste français rentré de Syrie

La France, qui compte la plus grande communauté... (PHOTO AHMED JADALLAH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La France, qui compte la plus grande communauté musulmane d'Europe, est le pays qui fournit le plus gros contingent de djihadistes occidentaux, soit un millier.

PHOTO AHMED JADALLAH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
PARIS

Le premier djihadiste français rentré de Syrie à passer en jugement, un jeune homme de 28 ans, a été condamné jeudi à Paris à sept ans de prison ferme.

Les juges du tribunal correctionnel ont infligé à Flavien Moreau la peine maximum qui avait été requise contre lui par le procureur, lors de son procès le 17 octobre.

Jugé dans la même affaire pour avoir entretenu une correspondance avec M. Moreau et avoir reçu de l'argent de sa part, sans partir pour une terre de djihad, Farid Djebbar, 26 ans, a été condamné à quatre ans de prison, dont 18 mois assortis d'un sursis.

Les juges ont pour lui aussi suivi les réquisitions du procureur qui avait demandé quatre ans de réclusion, dont un avec sursis.

Flavien Moreau, jeune homme d'origine sud-coréenne adopté très jeune par une famille française, n'était pas présent dans le box pour la lecture du jugement.

Après avoir basculé dans la délinquance (13 condamnations), il s'est converti à l'islam avant de se radicaliser puis de partir en Syrie. Il a rejoint un groupe islamiste radical, mais n'est pas resté longtemps sur place.

Il est rentré en France, a été repéré par les services antiterroristes et a été arrêté alors qu'il prévoyait de retourner en Syrie.

La France, qui compte la plus grande communauté musulmane d'Europe, est le pays qui fournit le plus gros contingent de djihadistes occidentaux.

Au total, un millier de Français sont impliqués, selon le premier ministre Manuel Valls, qui estime à près de 580 le nombre de personnes combattant ou ayant combattu pour le djihad en Syrie.

Mais la Syrie n'est pas la seule destination des apprentis djihadistes: mercredi, un Français de 38 ans a été condamné à huit ans d'emprisonnement par un tribunal français pour avoir rejoint au Mali, fin 2012, des groupes islamistes armés qui menaient une offensive contre les forces gouvernementales maliennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer