Syrie: les djihadistes veulent des femmes invisibles

Selon un nouveau code vestimentaire des djihadistes sunnites de... (PHOTO NOUR KELZE, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Selon un nouveau code vestimentaire des djihadistes sunnites de l'État islamique, les femmes «n'ont pas le droit de porter des abayas pouvant laisser apparaître des vêtements colorés» en dessous.

PHOTO NOUR KELZE, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Syrie
Syrie

Les manifestations pour un changement de régime en Syrie donnent lieu à de violentes répressions. Lisez notre dossier sur le sujet. »

Agence France-Presse
BEYROUTH

Les djihadistes sunnites de l'État islamique (EI) ont imposé un nouveau code vestimentaire aux femmes, les rendant quasiment invisibles, dans la province syrienne de Deir Ezzor qu'ils contrôlent, indique jeudi une ONG.

«Il est interdit aux femmes de montrer leurs yeux», affirme un communiqué de ce groupe ultra-radical distribué dans l'ouest de la riche province orientale de Deir Ezzor.

Selon ce texte, dont l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) s'est procuré une copie, les femmes «n'ont pas le droit de porter des abayas pouvant laisser apparaître des vêtements colorés» en dessous.

Les abayas (cape noire longue couvrant tout le corps) «ne doivent être ornées d'aucune perle, paillette ou autres objets», précise l'EI, et les femmes «ne doivent pas se promener avec des chaussures à hauts talons».

«Quiconque viole ces interdictions sera puni», préviennent les jihadistes sans préciser la nature du châtiment.

L'EI a proclamé le mois dernier l'établissent d'un califat à cheval sur la Syrie et l'Irak.

Dans les quartiers de la ville de Deir Ezzor, les djihadistes ont annoncé aussi l'interdiction des narguilé, tabac et cigarette», relève l'Observatoire.

Citant des djihadistes, l'OSDH indique que «dans le cadre de sa tentative de faire appliquer la loi islamique et de lutter contre le mal, il est totalement interdit de vendre des cigarettes et des narguilés et de fumer en public».

49 morts dans des combats entre Kurdes et djihadistes

Les Kurdes syriens se sont emparés de positions tenues par les djihadistes de l'État islamique (EI) dans le nord du pays à l'issue de violents combats qui ont fait 49 morts parmi les belligérants, a annoncé une ONG jeudi.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a également fait état d'affrontements dans l'est du pays entre une tribu sunnite et l'EI, que les membres de la tribu ont qualifié de «soulèvement» contre les djihadistes.

La bataille mercredi à Aïn al-Arab, une localité kurde à la frontière avec la Turquie, s'est soldée par la mort de 14 membres de la milice kurde des Unités de Défense du Peuple (YPG) et de 35 djihadistes de l'EI. Des dizaines d'autres combattants ont été blessés, selon l'Observatoire.

À l'issue des combats, dans ce secteur de la province d'Alep, les combattants kurdes ont repris aux djihadistes plusieurs collines qu'ils occupaient. La situation est maintenant «calme», selon l'OSDH.

À la mi-juillet, près de 800 combattants kurdes avaient afflué de Turquie pour combattre les djihadistes de l'EI qui encerclaient Aïn al-Arab.

Par ailleurs, dans la province de Deir Ezzor (est) en grande partie contrôlée par les djihadistes, la tribu Chaitat a affronté l'EI qui venait d'arrêter trois de ses membres, en violation d'un accord passé entre les deux côtés, selon l'Observatoire.

Selon l'ONG, la tribu avait promis à l'EI de ne pas l'affronter à condition que les djihadistes ne se livrent pas à des exactions contre ses membres.

Le territoire de cette tribu sunnite s'étend sur trois villages: Abou Hamam, Kashkiyé et Ghranij. Ses membres ont posté sur Twitter: «Chaitat se soulève contre l'État islamique».

Cinq djihadistes, dont un Belge, ont été tués durant les combats, selon l'OSDH.

L'EI a expulsé ses rivaux de la riche province pétrolière de Deir Ezzor, après s'être emparé de larges pans de territoire de l'Irak voisin.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer