Boston: le procès de Djokhar Tsarnaev prend du retard

Vingt mois après le carnage du double attentat... (ILLUSTRATION JANE FLAVELL COLLINS, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Vingt mois après le carnage du double attentat du 15 avril 2013, qui avait fait trois morts et 264 blessés, le procès de Djokhar Tsarnaev, 21 ans et qui risque la peine capitale, s'est ouvert au tribunal fédéral de Boston début janvier avec la sélection du jury.

ILLUSTRATION JANE FLAVELL COLLINS, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Les réquisitions dans le procès de l'auteur présumé des attentats de 2013 au marathon de Boston seront retardées, car la sélection du jury prend plus de temps que prévu, a fait savoir jeudi le tribunal.

Vingt mois après le carnage du double attentat du 15 avril 2013, qui avait fait trois morts et 264 blessés, le procès de Djokhar Tsarnaev, 21 ans et qui risque la peine capitale, s'est ouvert au tribunal fédéral de Boston début janvier avec la sélection du jury.

Le juge George O'Toole estime ainsi que la date prévue pour le début des réquisitions, le 26 janvier, n'est «pas réaliste», a précisé un responsable du tribunal dans un courriel.

La sélection du jury est «en cours», mais que «pour des raisons de minutie, cela prend plus du temps que prévu», a-t-il ajouté.

La Cour n'a pas donné de nouvelle date, mais a ajouté qu'un nouveau calendrier pourrait être publié la semaine prochaine pour le procès de ces attentats, les plus graves aux États-Unis depuis ceux perpétrés le 11 septembre 2001 par Al-Qaïda.

Le juge O'Toole avait refusé la semaine dernière la demande de Djokhar Tsarnaev de reporter le procès, le temps de faire retomber l'émotion suscitée par les récents attentats en France, qui ont fait 17 morts et qui pourraient, selon ses avocats, influencer les jurés.

Plus tôt, il avait également rejeté la demande de la défense de déplacer le procès hors de Boston, les avocats s'inquiétant déjà de la difficulté d'y trouver un jury impartial.

Djokhar Tsarnev, qui plaide non coupable des 30 accusations qui pèsent sur lui, risque la peine de mort.

Les deux frères Tsarnaev, Tamerlan et Djokhar, ont ourdi le double attentat, selon les procureurs, en suivant le manuel d'Al-Qaïda en anglais, Inspire.

Les attaques du marathon avaient endeuillé la ville de Boston et ravivé la peur du terrorisme.

Tsarnaev, un Tchétchène qui avait émigré depuis le Daghestan vers les États-Unis avec sa famille en 2002, avait été naturalisé américain en 2012.

Son frère, Tamerlan, avait été tué lors d'une confrontation avec la police quatre jours après les attentats et après une gigantesque chasse à l'homme qui avait paralysé toute la ville.

Djokhar, lui, avait été arrêté quelques heures plus tard, caché dans un bateau, dans un jardin en banlieue de Boston, grièvement blessé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer