Trois étudiants arrêtés relativement à l'attentat de Boston

L'attentat au marathon de Boston a coûté la... (PHOTO JESSICA RINALDI, REUTERS)

Agrandir

L'attentat au marathon de Boston a coûté la vie à 3 personnes, en plus d'en blesser 264.

PHOTO JESSICA RINALDI, REUTERS

Partager

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Hugo Pilon-Larose, AFP
La Presse

Trois étudiants de 19 ans de la même université que Dzhokhar Tsarnaev, un des deux présumés responsables de l'attentat du marathon de Boston, ont été arrêtés ce matin. Il s'agit d'Azamat Tazhayako, Dias Kadyrbayev et Robel Phillipos.

Tazhayako et Kadyrbayev, originaires du Kazakhstan, se trouvent légalement aux États-Unis en vertu de visas pour étudiants, selon les documents présentés à la Cour obtenus par La Presse. Phillipos est quant à lui citoyen américain.

Les trois sont détenus dans une prison fédérale américaine et sont accusés d'avoir fait de fausses déclarations, et les kazakhs sont en outre accusés de conspiration et d'entrave à la justice.

Les trois hommes devraient se présenter en cour cet après-midi. Ils sont soupçonnés d'avoir tenté de détruire un sac à dos appartenant à Dzhokhar Tsarnaev contenant un ordinateur portable et des feux d'artifice de sa chambre à la résidence de l'Université du Massachusetts à Darmouth, après l'attentat.

Les autorités ont précisé qu'il n'y avait aucune nouvelle menace à la sécurité.

Le 18 avril au soir, après que le FBI eut rendu publiques des photos des deux suspects du double attentat, les trois jeunes gens se seraient rendus dans la chambre de Djokhar Tsarnaev, sur le campus universitaire.

Ils trouvent dans la chambre un sac à dos qui contenait des feux d'artifice vidés de leur poudre.

«Kadyrbayev a su, quand il a vu les feux d'artifice vides, que Tsarnaev était impliqué dans l'attentat du marathon. Il a décidé d'enlever le sac à dos de la chambre, afin d'aider son ami Tsarnaev à éviter les problèmes», peut-on lire dans l'acte d'accusation.

«Il a aussi décidé de prendre l'ordinateur portable de Tsarnaev», ajoute le document de justice qui jamais n'évoque la possibilité que les jeunes gens aient été au courant des plans des frères Tsarnaev.

Les trois jeunes gens retournent ensuite à l'appartement de Kadyrbayev et Tazhayakov à New Bedford.

Mais en regardant la télévision qui diffuse la photo des frères Tsarnaev, ils «paniquent», selon ce qu'a raconté aux enquêteurs l'accusé Phillipos, et «décident ensemble de se débarrasser du sac à dos et de l'ordinateur». C'est Kadyrbayev qui s'en serait chargé, le déposant dans une poubelle à l'extérieur de son immeuble, selon l'acte d'accusation.

Comme Tazhayakov, il a été mis en accusation pour complot d'entrave à la justice. Tous les deux ont été arrêtés le 20 avril.

Dias Kadyrbayev et Azamat Tazhayakov risquent jusqu'à cinq ans de prison, Phillipos risque lui jusqu'à 8 ans de prison.

L'un des deux présumés terroristes de l'attentat de Boston, Dzhokhar Tsarnaev, est quant à lui toujours détenu dans une prison militaire à près de 60 kilomètres de Boston. Son frère, Tamerlan, 26 ans, a été tué par la police le 18 avril dernier lors d'un échange de coups de feu, alors qu'il tentait de prendre la fuite avec son frère.

Les attentats de Boston du 15 avril dernier ont fait 3 morts et blessé 260 personnes.

- Avec CNN, The New York Times et l'Associated Press

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1607523:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer